Version imprimable - Nouvelle fenêtre

"Ce musée sera une de nos plus grandes fiertés"

Publié le 25 janvier 2016 | Emotion culture


Des épis de faîtage réalisés par l'atelier départemental du verre sont remis à cinq familles des environs.

Le président du Conseil départemental, Jean-René Lecerf, a visité le samedi 23 janvier le chantier du nouveau musée du verre, à Sars-Poteries, en compagnie des élus des communes du secteur. Ouverture prévue à l'automne 2016.

Les épis de faîtage

Epi de faîtage (© Paul Louis)

Les épis de faîtage sont des bousillés. Parure, fantaisie, voire symbole, ils ornent les toits des communes de Sars-Poteries, Beugnies, Dimont et Lez-Fontaine. Ils sont reconnus au titre du "patrimoine local à conserver" par le ministère de la Culture et de la Communicaiton et par l'architecte des Bâtiments de France.

Les autres articles

Vidéos

Le futur musée est en plein chantier. Mais on peut déjà admirer sa silhouette "habillée" en pierre du Hainaut.

Situé près de l'actuel atelier départemental du verre de Sars-Poteries (ouvert en 2001), le futur équipement s'intègre parfaitement dans le paysage de l'Avesnois, symbole de son ancrage dans le territoire.

 

museeduverre chantier galerie-s

Dans la salle d'exposition permanente, la lumière est apportée par de larges baies vitrées (photo D. Lampla)

 

À 300 mètres de là, l'ancien musée installé dans le château Imbert est fermé depuis septembre 2015. Le nouveau musée disposera d'une surface d'exposition trois fois plus grande (1000 m2, au lieu de 300 m2). Et les collections, reflet de l'histoire verrière de la commune tout autant que de la création contemporaine internationale, y seront présentées dans des conditions optimum.

Sous la conduite de la directrice du musée-atelier du verre, Aude Cordonnier, les visiteurs ont découvert

  • le hall d'accueil (plus de 500 m2)
     
  • les futures salles d'exposition (permanente et temporaire)
     
  • la salle des ateliers pédagogiques
     
  • la salle multifonctionnelle (qui pourra ouvrir indépendamment du musée), baptisée "espace Louis-Mériaux"
     
  • le futur "cabinet de curiosités" consacré aux "bousillés" (objets en verre créés par les ouvriers verriers pendant leur temps de pause), l'espace voué aux techniques du verre, celui où sera retracée toute l'aventure du musée, depuis la création en 1976 d'un atelier dans une ancienne grange par Louis Mériaux (voir la vidéo), jusqu'à l'ouverture du nouvel équipement, prévue pour le second semestre 2016, en passant par sa départementalisation en 1994.


museeduvere chantier facade-s

Le bâtiment en pierre bleue du Hainaut s'intégrera parfaitement dans le paysage.


 

"Un rôle moteur pour l'Avesnois"


Ce musée sera une de nos plus grandes fiertés, à l'égal du musée Matisse au Cateau-Cambrésis, et le territoire en a absolument besoin !

a souligné Jean-René Lecerf, ajoutant :

C'est un investissement important pour le Département, de plus de 15 M€. Le musée aura un rôle moteur pour l'Avesnois, un rôle culturel, mais aussi économique, social, touristique… Outil de rayonnement international et de valorisation des initiatives culturelles locales, il constituera un atout pour le développement du territoire.

 

Depuis 1999, le Département a souhaité renouer avec la tradition en proposant des épis de faîtage à des habitants des communes de Sars-Poteries, Beugnies, Dimont et Lez-Fontaine, à charge pour eux de les installer sur leur toit.

 

Epis de faîtage

Les épis de faîtage prêts à être remis aux habitants de Sars-Poteries et des communes avoisinantes.

 

À l'issue de la visite du chantier, des épis de faîtage, réalisés à l'atelier départemental du verre, ont ainsi été remis à cinq familles, au restaurateur du "Pavé du Sart" à Sars-Poteries, ainsi qu'au président Jean-René Lecerf.

De nombreux élus avaient répondu présent pour ce premier tems fort sur le site du musée : Alain Gillet, maire de Sars-Poteries, Mickaël Hiraux, maire de Fourmies et conseiller départemental, Carole Devos, conseillère départementale du canton de Fourmies, Jean-Marie Lebrun, maire de Dimont, Daniel Jopek, maire de Beugnies, Christophe Decherf, maire de Lez-Fontaine.

 

 

Photo en haut : des épis de faîtage réalisés par l'atelier départemental du verre ont été remis à cinq familles et un restaurateur des environs (photo D.L.)


baseline