Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Des mesures pour compenser la perte d'autonomie

Publié le 08 janvier 2016 | Engagement solidarité


L'assemblée départementale a adopté le 17 décembre 2015 une délibération-cadre sur l'autonomie, destinée à mieux répondre aux besoins des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

C'est une délibération qui va répondre à des histoires de vie singulières qui sont inscrites dans les territoires, qui montre une ambition pour une meilleure inclusion sociale des personnes en perte d'autonomie, qui mobilise un Département animateur de réseau et qui se veut transversale

a résumé, lors de la séance plénière du 17 décembre, Geneviève Mannarino, vice-présidente du Conseil départemental en charge de l'Autonomie.

Liée à l’adoption par le Parlement de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, la délibération-cadre votée par les élus départementaux a ses propres orientations.

Elle s'organise autour de cinq grands axes :


• Améliorer les services de proximité aux personnes

Il s'agit

 

Le relais autonomie, c'est l'endroit où la personne en demande pourra trouver tous les partenaires présents sur le territoire. Nous avons entamé un travail pour reconfigurer les CLIC (Centre locaux d'information et de coordination gérontologique). Ils doivent aussi être une porte d'entrée pour les personnes en situation de handicap.

 

 

• Développer un environnement bienveillant pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap

Un environnement bienveillant, c'est un accès aux soins facilité, un habitat adapté et une promotion du lien social, notamment avec le soutien à l'association Monalisa.

Nous voulons favoriser un habitat partagé et connecté pour promouvoir les alternatives à l'hébergement en établissement — ce que j'appelle la "désinstitutionnalisation"

commente Geneviève Mannarino.

 

 

• Engager collectivement le chantier de la prévention de la perte d'autonomie

Le Département souhaite développer une approche plus globale en intégrant la prévention, notamment en agissant sur les facteurs de risques pour limiter les conséquences du handicap et en améliorant son dépistage précoce.

Il veut aussi favoriser la participation sociale des personnes âgées et en situation de handicap.

Nous allons engager le chantier de la prévention de la perte d'autonomie, en agissant sur les facteurs de risque et en nous appuyant sur des partenaires qui sont déjà partants et qui disposent de financement, comme le CNSA ou l'ARS.

 

 

• Diversifier et transformer l'offre de services spécialisés

L'ambition du Département est de prioriser le handicap psychique, l'autisme et les maladies neurodégénératives et de favoriser le maintien à domicile, en consolidant les services d'aide à domicile et d'aide à la vie sociale.

Il souhaite également développer l'accueil familial, l'adaptation des foyers logement et des résidences autonomie et va soutenir le développement de projets innovants d'habitats intermédiaires.

Nous allons mener un combat : accompagner les formations pour les services de maintien à domicile.

 

 

• Installer une nouvelle gouvernance pour un pilotage inscrit dans la proximité

Basée sur une coopération renforcée ente le Département et l'Agence régionale de santé, cette gouvernance favorisera la continuité des parcours.

Cette gouvernance plus globalisée permettra aussi d'aborder les questions d'accès aux droits et d'accessibilité en lien avec les politiques départementales sur l'habitat, le transport et la ruralité. 

Nous allons mettre en place des commissions de l'autonomie, comme il existe des commissions d'insertion

indique Geneviève Mannarino.

 

Avant le vote de cette délibération-cadre, la vice-présidente a terminé son discours en évoquant les retombées économiques que peuvent avoir le développement de ces services d'aide à l'autonomie :

300 000 emplois créés si on s'oriente vraiment vers une silver économie volontaire, déterminée et réactive.



Légende photo : la plateforme d'accompagnement et de répit du Douaisis.




baseline