Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Aide aux aidants : "une journée qui parle"

Publié le 12 octobre 2015 | Engagement solidarité


Journée aide aux aidants Dunkerque. Philippe Houzé

Le 10 octobre dernier, avait lieu à Dunkerque une journée territoriale des aidants, qui a réuni de nombreux professionnels et bénévoles de Flandre maritime.

Les autres articles

Organisée en direction des bénévoles qui aident au quotidien les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des personnes dépendantes, cette journée territoriale, portée par AG2R La Mondiale, a permis de faire se rencontrer et dialoguer les associations et les professionnels de santé (médecins, psychologues…).

L’objectif est de rassembler tous les intervenants du territoire afin que chacun puisse mieux se connaître et réfléchir ensemble à un certain nombre de problématiques liées à la dépendance, à la souffrance et l’isolement des aidants,

expose Franck Lansiaux, directeur de la Maison d’accueil temporaire l’Escale, à Zuydcoote.

Nous avons donc conçu cette journée sur la base de témoignages de malades, de personnes handicapées, de parents. C’est une vraie journée qui parle ! 

Les témoignages, poignants, graves, terriblement humains, ont été jalonnés d’interventions d’actrices qui ont illustré les difficultés des aidants en les dédramatisant de façon plus légère (photo ci-dessus).

 

 

Écouter les bonnes idées

 

À cette occasion, un annuaire répertoriant les professionnels et les associations qui œuvrent dans les domaines de la dépendance et de l’aide aux aidants a été présenté. On peut en faire la demande à cette adresse : Cotaidants@gmail.com.

Cette journée est également destinée à répondre à toute question liée à la dépendance.

 

Aidants mannarino dunkerque. Houzé

 

L’initiative a suscité l’intérêt de Geneviève Mannarino, vice-présidente du Conseil départemental, en charge des Personnes âgées et des Personnes en situation de handicap :

Les problématiques liées à l’aide aux personnes dépendantes, au vieillissement, sont au cœur des politiques du Département, chef de file de l’action sociale. Nous soutenons les plateformes de répit et d’aide aux aidants sur l’ensemble du territoire

a-t-elle expliqué, en soulignant être venue saluer le travail indispensable du milieu associatif.

C’est en étant à l’écoute des acteurs de terrain que l’on trouvera les bonnes idées, notamment en ce qui concerne la formation des aidants, mais aussi dans le domaine de l’accueil familial, un choix et un engagement politique fort du Département. 


baseline