Version imprimable - Nouvelle fenêtre

C’était la rentrée pour 140 000 collégiens

Publié le 01 septembre 2015 | Ambition jeunesse


Jean René Lecerf visite une classe du collège de Cappelle-en-Pévèle. Photo : P. Houzé

140 000 collégiens ont effectué leur rentrée scolaire le 1er septembre 2015 dans 285 établissements publics et privés. Jean-René Lecerf, Président du Conseil départemental est allé saluer les élèves de Cappelle-en-Pévèle.

Les autres articles

C’est sans conteste l’un des plus beaux collèges du Nord que Jean-René Lecerf a visité lors de la rentrée scolaire 2015-2016. Le collège Simone-Veil de Cappelle-en-Pévèle est en effet une référence, tant sur le plan architectural qu’environnemental.

C’est une réussite également en terme de résultats scolaires, puisque cette année 96 % des élèves de troisième ont obtenu leur Brevet, dont 80 % avec mention !

s’est félicité Eric Sablon, principal du collège Simone-Veil.

Accompagné de Joëlle Cottenye, vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’Éducation et des Collèges, Jean-René Lecerf a notamment été à la rencontre des élèves de sixième, en expliquant ce que fait le Département pour leur collège. Il commente :

Une visite de rentrée scolaire est une bonne occasion de prendre la température de nos collèges et de se rendre compte à quel point le Département donne aux collégiens les meilleures conditions pour réussir leur vie d’élèves et de futurs citoyens. 

Rentree lecerf cootenye

Jean-René Lecerf, Joëlle Cottenye, vice-présidente du Conseil départemental chargée
des Collèges, et Luc Monnet, conseiller départemental du canton de Templeuve,
se font expliquer le fonctionnement de la salle de technologie du collège.


Se félicitant des ouvertures de nouveaux collèges, Alexandre-Desrousseaux à Armentières, Moulins à Lille, ou de la réhabilitation du collège Félix-Del-Marle à Aulnoye-Aymeries, M. Lecerf n’a pour autant pas manqué de rappeler les difficultés financières auxquelles est confronté le Département :

Il existe encore des établissements qui ont besoin d’être rénovés ou reconstruits, mais il nous faudra étaler davantage dans le temps ces opérations et s’armer de patience…

Et de citer en guise d’exemples, Paul-Duez à Cambrai, Rouges-barres à Marcq-en-Barœul ou Robert-Schumann à Halluin, avant de préciser que

le Département ne fera pas d’économies sur les travaux d’entretien des collèges, car il en va de la qualité de vie des collégiens, de la qualité des conditions de travail des personnels et de la sécurité de tous.

 

 

 

 

 

Photos : Philippe Houzé

baseline