Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le Nord veut être "ami des aînés"

Publié le 22 décembre 2014 | Engagement solidarité


dame âgée à son domicile - ph. E. Watteau

Suite aux ateliers citoyens organisés au printemps dernier, le Conseil général a adopté le 17 décembre 2014 un plan sur le "bien vieillir" et souhaite être labellisé "Département ami des aînés".

Le Nord a l'intention de devenir le premier Département labellisé "ami des aînés" par l'Organisation mondiale de la santé. L'OMS publie en effet un guide mondial intitulé Villes amies des aînés qui répertorie les communes dont l'environnement est favorable aux plus âgés.

Au cours des sept ateliers territoriaux organisés en mai et juin 2014 par le Département sur le thème du "Bien vieillir" et auxquels près de 1 700 personnes ont participé, pas moins de 250 propositions concrètes ont été exprimées. Certaines confortent les engagements pris par le Département et d'autres ouvrent de nouvelles perpectives.

De ce travail collectif, le Conseil général a tiré un ensemble de mesures, rassemblées sous le nom "Le Nord ami des aînés" et adoptées le 17 décembre 2014 par l'assemblée départementale.

Lors de la présentation des mesures à ses collègues conseillers généraux, le vice-président en charge des Personnes âgées Jacques Marissiaux les a regroupées en trois grands axes :

  • l'accès à l'information,
  • l'adaptation des logements,
  • la promotion de la bientraitance.

 

 

Un portail pour les seniors

 

Afin de faciliter l'accès à l'information des personnes âgées et de leurs familles, le Département, en lien avec la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie), créera une plateforme Internet unique qui rassemblera toutes les informations nécessaires, à l'échelle du département.

Ce nouveau site informera sur l'ensemble de l'offre en matière de service à domicile et d'établissements, mais également en termes de prestations et d'accès aux droits.

 

Il y aura aussi un espace participatif où les personnes âgées pourront exprimer leurs besoins, leurs états d'âme, leurs projets…

ajoute Jacques Marissiaux, qui promet également des efforts pour simplifier le parcours et rendre le service public plus compréhensible.

Pour cela, les professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux de chaque territoire seront invités à constituer un réseau autour des pôles autonomies des huit Directions territoriales d'action sociale du Département.

 

 

Des logements adaptés

 

La plupart des Nordistes souhaitent finir leurs jours ou au moins rester le plus longtemps possible à leur domicile. Mais pour cela il faut que leur logement soit adapté aux handicaps causés par le vieillissement. 

Il est nécessaire de repenser le logement des personnes âgées à travers de nouvelles solutions d'habitat adapté, notamment en travaillant sur des passerelles avec nos politiques d'amélioration de l'habitat.

M. Marissiaux a également évoqué la tenue d'une table-ronde sur l'habitat adapté qui aura lieu courant 2015 à Armentières ainsi que la mise en place prochaine d'une comité de pilotage avec le Département du Pas-de-Calais pour moderniser les foyers-logements.

 

 

Promouvoir la bientraitance

 

Parallèlement à la mise en place d'un centre d'écoute sur la maltraitance prévue pour le début de l'année 2015, le Département souhaite valoriser et amplifier les initiatives positives qui apportent du mieux vivre à la personne âgée et à son entourage.

Ainsi, le service de téléalarme qui touche aujourd'hui plus de 14 000 bénéficiaires sera prochainement amélioré par une prestation d'écoute permettant de lutter contre l'isolement

Par ailleurs, le Département apporte son soutien aux actions de prévention, comme la mise en place d'un bilan senior dès 60 ans, et aux plateformes de répit créées pour aider les aidants. En 2015, trois nouveaux projets devraient compléter les six qui existent déjà et couvrir l'ensemble du territoire.

 


baseline