Version imprimable - Nouvelle fenêtre

L’anneau de la mémoire en pleine lumière

Publié le 14 novembre 2014 | Emotion culture


Le Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette, aussi appelé "anneau de la mémoire", a été inauguré par le Président de la République, François Hollande, le 11 novembre.

Les autres articles

Des jeunes brandissant les drapeaux de toutes les nations belligérantes de la Première Guerre mondiale, des gardes républicains, des anciens combattants, des soldats sur leur 31, des enfants des écoles avec leurs instituteurs, un monde fou est monté à l’assaut de Notre-Dame-de-Lorette illuminé d’un beau soleil d’automne, pour l’inauguration de l’anneau de la mémoire.

En présence, notamment, de Martine Filleul, 1re vice-présidente du Conseil général du Nord, représentant Didier Manier, président, et de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sport et conseiller général, François Hollande a salué la réalisation de l’anneau de la mémoire,

véritable livre de pierre et d’acier. Je comprends la motivation qui a poussé à la réalisation d’une telle œuvre, car la région Nord-Pas-de-Calais a été particulièrement meurtrie par la Grande Guerre.

 

Le président a rappelé que sa famille a aussi été touchée par le conflit :

Je suis originaire de cette région. Mon grand-père a été soldat et il est parti d’Arras pour rejoindre le front… 

 

Hollande ND Lorette. Ph Houzé

 

Constitué d’une liste alphabétique de 579 606 noms de soldats de tous les pays, tombés dans notre région, le Mémorial international est le symbole de la mondialisation de la guerre 14-18, comme l'a souligné M. Hollande :

Le premier de la liste, A Têt, est népalais. Mais que venait-il faire dans cet enfer ? À la lecture des pays représentés ici, on mesure le sacrifice de toutes ces nations. De même Vimy, Fromelles, Le Quesnoy, évoquent aussi ce sacrifice à travers le monde.

Mais pourquoi commémorer ? Pour le Président de la République,

les commémorations réconcilient les peuples, nous rappellent à nos devoirs, dirigeants comme citoyens du monde. La mémoire est faite pour le présent et pour l’avenir. 

Unique au monde

 

L’anneau de la mémoire est unique au monde. Œuvre de l’architecte Philippe Prost, il est constitué de 500 panneaux disposés en un cercle d'une circonférence de 328 m.

ND Lorette drapeaux. PH Houzé

Située un peu en contre-bas de l’immense cimetière militaire (20 000 tombes, huit ossuaires) et dominée par la tour lanterne de la Nécropole nationale, l’anneau de la mémoire donne, pour le Président de la République citant Roland Dorgelès dans Les Croix de bois,

une identité, une origine, presque un visage

aux soldats de la première guerre mondiale.

À voir le nombre de visiteurs qui se sont précipités en fin de cérémonie pour admirer le Mémorial international et tenter d’y retrouver un nom familier – le leur, souvent – nul doute que le site de Notre-Dame-de-Lorette attirera vite un grand nombre de descendants de Poilus, mais pas seulement…

 




baseline