Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Rencontres de l'Agenda 21 : à Marly, on n’économise pas son énergie pour participer !

Publié le 14 octobre 2013 - Mis à jour 03 novembre 2014 | Le Nord Citoyen


Rencontre territoriale de l'Agenda 21 à Marly le 12 septembre 2013

La 2e rencontre territoriale de l'Agenda 21 du Département du Nord a eu lieu le 12 septembre 2013 à Marly.

Depuis plus de 10 ans, le Département du Nord s’est engagé dans un Agenda 21 «interne », pour intégrer progressivement les enjeux de plus en plus pressants du développement durable. La collectivité territoriale, qui compte près de 12 000 agents répartis sur tout le territoire, a mis en place des actions innovantes dans le domaine des transports, de l’utilisation du papier, de la pollution de l’air intérieur de ses locaux, de la construction HQE de ses équipements, de l’alimentation dans les restaurants scolaires, ou de l’aménagement des routes, pour ne citer que quelques exemples.

Les rencontres territoriales 2013 sont la deuxième étape : un Agenda 21 co-construit avec les Nordistes autour de leurs priorités.

 A21-rencontre-marly-watteau (5)-site

L'apprentissage de la participation citoyenne

commence très tôt ! (Photo : Emmanuel Watteau)

Une cinquantaine de participants réunis dans la salle des Fêtes de Marly, un accueil chaleureux par le maire et vice-président du Département,  Fabien Thiémé, qui a rappelé l’action de Marly en matière de développement durable : les conditions étaient réunies pour un moment de co-construction convivial et concret.

 

Jean Schepman, vice-président du Département chargé du Développement durable, de l’environnement et de la politique de l’eau, organisateur de ces rencontres territoriales, a présenté les actions départementales pour le développement durable, et souligné les enjeux de ce nouveau cycle participatif : établir un nouveau programme d’actions pour trois ans – les propositions feront l’objet d’un Livre blanc consultable sur notre site – et constituer un comité de pilotage où les citoyens, aux côtés des élus, des techniciens et des associations, pourront suivre l’avancée de leurs propositions (on peut candidater pendant les réunions).

 A21-rencontre-marly-2013 (4)-site

Une urne permet de recueillir les candidatures

pour constituer le comité de pilotage

(Photo : Emmanuel Watteau)

 

Dix thèmes de réflexion étaient proposés, huit ont été choisis par les citoyens : les économies d’énergie, l’habitat-logement, la mobilité, la production et consommation responsable, l’économie sociale et solidaire, la cohésion sociale, les milieux naturels et le sport.

 

Comme à Hazebrouck deux jours auparavant, les propositions ont été nombreuses :

  • développer les transports doux,
  • mettre en place des ambassadeurs de l’habitat pour informer les habitants des économies réalisables dans leurs logements,
  • réorienter les aides au logement en les liant à des contreparties, recommencer à construire des bâtiments qui durent plus d’une génération,
  • augmenter les déchetteries publiques,
  • lutter contre l’isolement des personnes âgées et handicapées en développant les liens intergénérationnels,
  • mettre à disposition de tous des terres agricoles,
  • soutenir les communes qui développent les circuits d’approvisionnement court…

Jean Schepman a pour sa part souligné que la ressource en eau était insuffisante, et qu’il fallait protéger les champs captants, notamment en boisant leur périmètre.

 

On voit à travers ces multiples suggestions que l’Agenda 21 est un véritable projet de société.

 

Prochains rendez-vous :

  • mardi 17 septembre, de 18h30 à 20h30, à la Maison régionale de l’environnement et des solidarités 23, rue Gosselet à Lille ;
  • vendredi 20 septembre, de 18h30 à 20h30, à la salle du foyer rural d’Hamel, arrondissement de Douai.