Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Acheter l'énergie ensemble pour limiter les coûts

Publié le 27 octobre 2014 | Le Nord Institution


En application de la loi du 7 décembre 2010, les tarifs réglementés du gaz et de l'électricité seront prochainement supprimés pour les gros consommateurs d'énergie, et notamment les collectivités territoriales. Le Département s'y prépare et tous les collèges sont concernés.

Les chiffres pour le Département en 2014

- 280 points de livraison de gaz pour le seul Département du Nord (collèges et bâtiments départementaux)

- 105 000 MWh/an de gaz pour environ 7,5 M€

- 54 000 MWh/an d'électricité pour environ 6 M€

Les prévisions pour l'ensemble du groupement

Environ 900 points de livraison pour le gaz

Au moins 1300 points de livraison pour l'électricité

La libéralisation des activités liées à l'énergie entamée dans les années 2000 se poursuit et touche aujourd'hui les plus gros consommateurs d'énergie : les grandes entreprises, les services publics et les collectivités. 

À compter du 1er janvier 2015 pour le gaz et du 1er janvier 2016 pour l'électricité, les tarifs jusqu'ici réglementés ne seront plus en vigueur et les consommateurs devront choisir leurs fournisseurs.

 

 

Les collectivités s'unissent

 

Les présidents des Départements du Nord et du Pas-de-Calais, de la Région Nord-Pas de Calais et des services d'incendie et de secours des deux départements ont décidé de mutualiser leurs achats afin d'obtenir de meilleurs tarifs et de peser davantage sur le marché.

Ils ont constitué un "groupement de commandes" et vont rédiger des appels d'offres communs. 

Ce travail en réseau permet aussi de mutualiser les connaissances des uns et des autres sur ces nouveaux marchés. Par ailleurs, grâce à la volumétrie du marché, cette formule offre plus de souplesse par rapport aux consommations des uns et des autres

explique Bruno Marques-Faria, responsable du service Énergie au Département du Nord.

 

 

Les collèges impliqués

 

De janvier 2015 à septembre 2016, le Département et ses partenaires passeront par une période transitoire où ils achèteront leur énergie par le biais de l'Ugap (Union de groupement d'achat public).

Bénéficiant d'une autonomie de gestion, les collèges ont le choix de passer leur propre appel d'offres ou d'adhérer au groupement d'achat. Depuis février 2014, tous les gestionnaires et principaux ont été contactés par le service Énergie qui les a informés en détails des changements consécutifs à la loi et de la décision du Département. 

Après avoir délibéré au sein de leurs conseils d'administration, la quasi-totalité des 201 collèges du Nord a décidé de suivre le Département et d'opter pour le groupement d'achat.

 

 

Légende photo : la chaufferie du collège Simone-de-Beauvoir à Villeneuve d'Ascq (photo Philippe Houzé).


baseline