Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Trois cents Nordistes au forum de synthèse sur la mobilité

Publié le 17 mai 2013 - Mis à jour 29 septembre 2014


Ateliers citoyens Mobilité le 16 mai 2013

Le forum de synthèse des Ateliers citoyens sur la mobilité a réuni 300 personnes le jeudi 16 mai 2013.

Documents à télécharger

Les autres articles

Bravant la grève des transports en commun sur la métropole lilloise, un accident de camion qui a bloqué la circulation sur le périphérique toute la journée..., près de 300 personnes ont assisté au forum de synthèse des Ateliers citoyens sur la mobilité organisé par le Conseil général du Nord à la salle des fêtes de la Préfecture ce jeudi 16 mai 2013.

Les Nordistes se sont impliqués jusqu’au bout dans le processus participatif auquel le Département leur a proposé de contribuer depuis le mois de novembre 2012. La plupart étaient présents au forum de lancement et avaient participé à au moins un Atelier citoyen. Déjà sensibilisés à la question de la mobilité, ils avaient pris leurs dispositions pour se rendre au forum de synthèse en covoiturage, à vélo, ou encore par les navettes et transports adaptés affrétées par le Département au départ des principales villes des arrondissements.

Parmi les nombreux citoyens présents on notait la présence d’acteursassociatifs, d’acteurs économiques, de représentants de collectivités, et d’élus locaux. Tous ont suivi durant deux heures les interventions des principaux acteurs de cette démarche.Rémi Lefebvre, professeur de Science Politique a souligné la fonction de la Démocratie participative qui est de produire du lien social. Les Ateliers citoyens ont réuni des gens d’horizons différents. (…) Il faut aller chercher ceux qui n’ont pas l’habitude de participer pour apporter une plus grande diversité autour des tables, car tous ont un avis à donner.

Le fruit de l’ensemble des réflexions collectées sur le site internet de la Démocratie participative (jeparticipe.lenord.fr), à l’occasion des 7 Ateliers citoyens sur les territoires, et dans les Conseils cantonaux de concertation, leur a été présenté dans un livret d’expression des Ateliers citoyens.

A partir de ce document, ils ont pu réagir et choisir deux propositions qui leur semblent prioritaires à court terme pour l’une et à long terme pour l’autre. Puis quelques tables tirées au sort ont pu livrer leur réflexion par le biais d’un rapporteur désigné au préalable.

 

Il faut que le Département prenne toute sa part avec les autres collectivités pour que la mobilité soit reconnue comme un droit


Les six thèmes le plus traités

 

Différents acteurs de la Mobilité sont ensuite intervenus pour apporter leur éclairage sur les six thèmes les plus fréquemment traités au cours des ateliers :

  • Changer la mobilité, vers des modes doux
  • Organiser l’intermodalité : un titre unique, une autorité unique, une information centralisée,
  • La voiture autrement : transport à la demande, covoiturage, autopartage
  • Insertion et accès à l’emploi
  • Le droit à la mobilité : quand l’accessibilité pour les personnes handicapées bénéficie aussi à l’ensemble de la population
  • Désenclaver les territoires ruraux.

Après une étude approfondie, les propositions faites tout au long de ce processus participatif seront prises en compte pour l’élaboration du schéma départemental de mobilité qui sera présenté les 24 et 25 juin 2013 à l’Assemblée départementale lors de la séance publique retransmise en direct sur le site « lenord.fr ».

Le vice-président du Département du Nord en charge des Transports et des Infrastructures, Didier Manier a lancé quelques pistes qui émanent des Ateliers citoyens et qu’il entend bien faire figurer dans le futur schéma : par exemple la nécessité de réaliser un plan cyclable, de mener une réflexion sur une nouvelle tarification ou encore d’apporter davantage de souplesse dans les transports adaptés avec la création d’une plateforme téléphonique.

La balle est dans notre camp. Il faut que le Département prenne toute sa part avec les autres collectivités pour la Mobilité soit reconnue comme un droit a conclu le président, Patrick Kanner.

S’engageant à ce que la démarche soit poursuivie, il a annoncé la mise en place de comités d’usagers sur la mobilité à l’automne et a dévoilé la thématique des prochains Ateliers citoyens qui seront consacrés à la solidarité.

 

Retrouvez ici le compte-rendu du forum de synthèse sur la mobilité


baseline