Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les acteurs locaux pré-mobilisés avant les Ateliers citoyens mobilité

Publié le 26 mars 2013 - Mis à jour 29 septembre 2014


Réunion de mobilisation des acteurs de la Mobilité pour les Ateliers citoyens 2013

Les acteurs locaux de la mobilité ont été invités par le Département du Nord à des réunions afin de mobiliser un maximum de personnes en prévision des Ateliers citoyens 2013.

Les autres articles

Cette année, le processus des Ateliers citoyens départementaux comporte une nouvelle étape. Elle consiste à inviter les acteurs locaux de chaque arrondissement (associations, entreprises, collectivités locales) à une réunion pour mobiliser un maximum de personnes avant les Ateliers citoyens de coproduction qui ont lieu sur les différents arrondissements.

Au cours de cette rencontre, l’accent est mis sur le déroulement des Ateliers citoyens de coproduction au cours desquels les participants sont réunis de manière aléatoire par table de 6 pour favoriser la diversité et la richesse des échanges. Ils sont ainsi amenés à réfléchir individuellement puis collectivement sur différents enjeux issus d’une carte mentale réalisée à partir des contributions postées par les internautes sur le site jeparticipe.lenord.fr depuis le mois de novembre. Puis chaque table rédige ses propres contributions. L’ensemble de ce travail participatif est présenté l’occasion d’un forum de synthèse.


Freins à la participation : des améliorations prévues pour l’édition 2014

A l’occasion de la réunion de pré-mobilisation qui concernait l’arrondissement de Lille, les représentants des centres sociaux et des associations ont marqué leur intérêt pour ce dispositif. Ils ont également profité de l’occasion pour évoquer les freins à la participation des publics qu’ils accueillent : femmes seules avec enfants qui devront trouver un mode de garde, personnes qui n’ont pas l’habitude de se déplacer de manière autonome (notamment les personnes à mobilité réduite), ou encore l’appréhension de prendre la parole en public, ou de devoir rédiger quelques lignes.

Plusieurs pistes de réflexion ont été évoquées, telles que l’organisation d’un transport collectif, une information détaillée sur les différents modes de déplacement possibles, des horaires pour les Ateliers citoyens davantage adaptés au public visé ou encore une sensibilisation pédagogique. Les animateurs des Ateliers citoyens se sont montrés particulièrement attentifs à ces remarques qu’ils pourront prendre en compte pour l’organisation de l’édition 2014.

La pré-mobilisation a déjà porté ses fruits puisqu’une centaine de personnes ont assisté à chacun des trois premiers Ateliers citoyens sur les arrondissements de la Flandre Maritime, d’Avesnes et de Douai.


baseline