Version imprimable - Nouvelle fenêtre

"Une SEM sert avant tout l'intérêt général"

Publié le 05 août 2014 | Innovation territoires


Hélène Bouveau, directrice générale de la SEM

Depuis le 1er avril 2014, Hélène Bouveau est la directrice générale de NordSEM, société d'économie mixte pour l'aménagement du Nord créée à l'initiative du Conseil général du Nord.

Vu dans votre magazine

phylacteres interviewCette interview complète l'article paru dans le magazine "Nord le Département" d'août-septembre 2014, p. 10.

Kiosque

Actualités


lenord.fr : D'où venez-vous ?

Hélène Bouveau : Je viens de la SPL (Société publique locale) Euralille, qui aménage le projet du même nom. J'y ai travaillé pendant 13 ans comme responsable d'opérations.

Euralille, c'est un superbe projet. Il y a des méthodes et des outils que j'ai utilisés là qui peuvent être transférés dans l'ingénierie de cette SEM pour l'aménagement du Nord qui sera opérationnelle à l'automne 2014.

 

À quoi sert une SEM ?

Une SEM, c'est un maître d'ouvrage, un "ensemblier" qui réalise des projets d'aménagement pour une collectivité. Elle viabilise des terrains destinés à accueillir des logements, des bureaux, des zones d'activités… Elle fait des espaces publics : une place, un parc, des trottoirs… Elle réalise des équipements : une médiathèque, une salle de sport, un cabinet médical…

À la marge, si elle est assez solide, une SEM peut faire aussi de l'immobilier d'entreprise.

 

Un "ensemblier", qu'est-ce que ça veut dire ?

Que la SEM travaille avec des bureaux d'études, des architectes, des géomètres, des ingénieurs… Elle fait aussi de l'ingénierie financière, souscrit des emprunts, mobilise des subventions, acquiert le foncier et en assure le portage.

D'une façon générale, elle prend en charge le montage administratif et juridique du projet, qu'elle sécurise financièrement et administrativement.

 

Ses clients, ce sont les collectivités ?

Oui. En l'occurrence, pour NordSEM, les communes et intercommunalités du Nord, hors métropole lilloise et communauté urbaine de Dunkerque.

La SEM travaille en collaboration avec les services de la collectivité, laquelle d'ailleurs délivre le permis de construire et reprend les espaces publics.

Une SEM ne fait pas de la "marge" à tout prix : elle sert avant tout l'intérêt général et se doit de maîtriser son résultat. Son action s'inscrit dans la durée : un projet d'aménagement, c'est long ! Elle doit tenir la qualité des projets, tenir les plannings et les coûts.

 

NordSEM s'est dotée d'un pacte d'actionnaires : qu'est-ce que c'est ?

Cela se fait de plus en plus dans les SEM. C'est un document, facultatif, d'engagement réciproque des actionnaires, sur une communauté de valeurs qui guideront l'action de la société.

C'est une façon de fixer les règles de bonne gestion et les modalités de décision, notamment sur l'opportunité de s'engager sur telle ou telle opération. Le pacte prévoit d'ailleurs la création de ce qu'on appelle "un comité d'engagements et des risques".

 

Où en est le tour de table de NordSEM ?

Il y a une bonne adhésion à ce projet des collectivités du Nord. Outre le Département, actionnaire majoritaire, trois communautés d'agglomération et deux communautés de communes sont entrées dans le capital, ainsi qu'une quinzaine de communes.

Il y a aussi des partenaires privés, au nombre de quatre, dont la Caisse des dépôts et consignations. L'assemblée générale constitutive, prévue à la mi-octobre, désignera le président de la SEM.

 

Qu'est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

Ce qui est passionnant, c'est de travailler sur du long terme tout en étant dans le quotidien, dans le concret. Il faut allier l'urgence de l'opérationnel et la perspective du long terme. Il faut combiner les échelles, voir les implications d'un projet sur l'ensemble d'un territoire.


Où NordSEM va-t-elle s'installer ?

La SEM va commencer avec cinq ou six personnes, et ne dépassera pas la quinzaine de salariés. D'abord elle va s'installer à la ruche d'entrepirses de Lille-Hellemmes.

D'une façon générale, on va s'appuyer sur le dispositif des Ruches d'entreprises Nord de France, sur leur maillage du territoire nordiste.


baseline