Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Collège Anne-Frank : une salle porte le nom de Jacques Saurel

Publié le 01 juillet 2014 - Mis à jour 03 juillet 2014 | Ambition jeunesse


Cérémonie du 19 juin 2014

Le collège Anne-Frank de Grande-Synthe a donné le nom de Jacques Saurel à sa salle polyvalente. L'inauguration a eu lieu le 19 juin dernier, en présence de ce rescapé du camp nazi de Bergen-Belsen en Allemagne.

Rescapé du camp nazi de Bergen-Belsen en Allemagne, Jacques Saurel intervient depuis plusieurs années dans les classes de 3e du collège Anne-Frank à Grande-Synthe, pour permettre aux élèves de mieux appréhender l'histoire de la Shoah. L’établissement a tenu à saluer cet engagement dans la transmission de la mémoire et a attribué le nom de M. Saurel à sa salle polyvalente.

L'inauguration a eu lieu le 19 juin dernier, en partenariat avec la section Dunkerque-littoral de la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme), le Mémorial de la Shoah et l'ONAC (Office national des anciens combattants et victimes de guerre).

Dans un établissement qui porte le nom d'Anne Frank, elle-même déportée et morte à Bergen-Belsen, l'initiative prend une dimension symbolique évidente,

a expliqué Rudy Rigaut, professeur au collège Anne-Frank et responsable du projet "Citoyenneté éclairée et Défense globale". Ce projet est mené sur deux ans : un voyage de mémoire à Amsterdam et à Bergen-Belsen est notamment prévu début 2015 à l’occasion de la commémoration du 70e anniversaire de la disparition d’Anne Frank.


 EW 3576

 

Lors de l'inauguration de la salle Jacques Saurel a été présentée l'exposition de l'ONAC et du Mémorial de la Shoah "Juifs de France de la Shoah".