Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Quand jeunes et vieux dansent et slament

Publié le 31 mars 2014 | Engagement solidarité


Répétition de danse

Deux EHPAD et un collège préparent ensemble, avec le Centre chorégraphique national, un spectacle qui mêlera danse contemporaine et slam.

J’adore écrire, c’est mon péché mignon

confie Léone, 85 ans, avec un sourire charmant. Donc, la partie slam du projet lui est aisée. En revanche,

pour moi qui n’ai pas l’habitude de la danse, c’est très surprenant. Mais très intéressant. Et puis, je n’ai pas tellement d’équilibre, alors ça me force à faire attention.

Ils sont une douzaine de résidants des EHPAD de Bondues et Mouvaux à participer au projet "Cartographie intime", avec le Centre chorégraphique national de Roubaix. Un projet né en fait… dans un collège.

On avait eu des échanges ponctuels avec le collège Sévigné. Les professeurs ont eu envie qu’on continue avec eux et on a imaginé un projet sur toute une année qui permettrait à des jeunes qui n’ont pas toujours une vision positive de leur environnement de sortir un peu de leur quartier de rencontrer des personnes d’une autre sphère géographique et d’un autre âge 

explique Estelle Garnier, chargée de communication du CCN.

 

Fierté personnelle

 

Démarré fin 2013 par une série de rencontres entre les collégiens et les personnes âgées, le projet se poursuit entre janvier et avril par des ateliers séparés — les jeunes dans leur collège, les seniors à l’école de danse du CCN — et tous se retrouveront en mai pour partager les dernières répétitions avant le spectacle, prévu le 5 juin sur la scène du Grand Studio du CCN, dans le bâtiment du Colisée.

La démarche permet de casser les préjugés des jeunes vis-à-vis de la danse et ceux des âgés vis-à-vis du slam, vu comme une pratique des banlieues alors qui c’est un art très riche qui peut ouvrir plein de portes

constate Estelle avant d’ajouter :

Il y a surtout une dimension de fierté personnelle car ce spectacle présente des difficultés techniques qui nécessitent un effort, un dépassement de soi-même. Cela amène les participants de tous âges à se sentir plus forts et ce sentiment de fierté, ils peuvent le transposer dans d’autres domaines.