Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les grands sportifs

Publié le 28 juin 2013


De très nombreux sportifs font briller le Nord par leurs exploits. Découvrez quelques unes de ces figures dont les Nordistes sont fiers.

Vanessa Boslak

vanessa boslak vignette-sNée à Lesquin en 1982, la perchiste Vanessa Boslak a participé à trois jeux olympiques (Athènes en 2004, Pékin en 2008 et Londres en 2012).

Détentrice du record de France avec 4 m 70 en 2006, c’est son record personnel, Vanessa a atteint plusieurs fois cette hauteur, notamment en 2007 aux championnats à Osaka où elle s’est classée cinquième, puis aux championnats du monde en salle, à Istanbul en 2012, où elle remporta la médaille d’argent, le plus beau titre de sa carrière avec son titre de championne de France, la même année.

Sa carrière a malheureusement été perturbée par plusieurs blessures. Néanmoins, son record de France tient toujours !

 

Sébastien Bosquet

International de handball au poste d’arrière droit, Sébastien Bosquet a effectué une grande partie de sa carrière dans sa ville natale, au Dunkerque handball grand littoral, entre 1999 et 2003, puis de 2005 à 2013.

Avec Dunkerque, il a notamment remporté la coupe de France (2011).

Entre 2003 et 2005, il joue à Montpellier et remporte deux titres de champion, deux coupes de la Ligue et une coupe de France.

Ajoutons à ce palmarès, un titre de meilleur buteur du championnat en 2006 avec 180 buts.

Il a aussi été élu meilleur arrière droit du championnat en 2001, 2007 et 2009.

Sébastien Bosquet compte aussi 112 sélections en équipe de France avec laquelle il remporte plusieurs titres, sans avoir toujours pu gagner sa place de titulaire : champion d’Europe en 2006 et en 2010, et champion du monde en 2009 et 2011, avec les fameux Barjots.

Durant l’été 2013, il a signé pour deux ans au club de Tremblay-en-France.

 

Yohan Cabaye

Né à Tourcoing en 1986, Yohan Cabaye a fait ses tous premiers pas de jeune footballeur au FC Tourcoing avant d’intégrer le LOSC en 1998 pour y effectuer sa formation.

Milieu de terrain prometteur, Cabaye fête sa première sélection durant la saison 2004-2005 et devient alors titulaire indiscutable au sein de la formation de Lille.

Il prend une part active au doublé coupe / championnat en 2011. L’année précédente, il a été sélectionné en équipe de France par Laurent Blanc, pour affronter la Norvège en match amical.

L’équipe de France n’est pas une inconnue pour Yohan Cabaye, puisqu’il a régulièrement été appelé en sélection nationale chez les moins de 17 ans, les moins de 19 ans et a été capitaine de l’équipe de France Espoirs.

Il compte à l’heure actuelle 21 sélections en équipe de France.

Côté club, il est transféré en juin 2011 à Newcastle United et y joue jusqu’en juin 2013.

 

Mathieu Debuchy

Compère de Yohan Cabaye, Mathieu Debuchy est né en 1985 à Fretin.

Il connaît une trajectoire en tous points identique à Yohan : formé au LOSC, ce défenseur droit a lui aussi connu les honneurs de la sélection nationale en équipe de France espoirs avant d’être appelé dans la « grande » équipe de France par Laurent Blanc, à l’occasion d’un match amical contre la Norvège, en 2010.

Mais il n’est pas entré en jeu et doit attendre octobre 2011 pour connaître sa première vraie sélection, au Stade de France, contre l’Albanie.

Mathieu Debuchy compte à ce jour 14 sélections chez les bleus.

Titulaire indiscutable au LOSC sous l’ère de Claude Puel puis avec Rudi Garcia, Mathieu Debuchy aura disputé plus de 300 matches à Lille, avant de rejoindre Yohan Cabaye à Newcastle en janvier 2013.

 

Antony Gautier

Maître de conférences en mathématiques, Antony Gautier est arbitre international de football, originaire de Bailleul.

Il a effectué ses débuts dans le championnat de France en 2007, alors qu’il n’avait pas encore 30 ans, ce qui a fait de lui l’un des plus jeunes arbitres de Ligue 1, et l’un des meilleurs, puisqu’en 2009 et en 2011, il a été élu meilleur arbitre du championnat de France.

Anthony Gautier a été sélectionné à de nombreuses reprises pour arbitrer des matches de coupe d’Europe, Champions League, Europa League, et a participé aux rencontres internationales comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde de 2014.

 

Souad Ghazouani

souad ghazouani vignette-sAvec une barre à 146 kilos, la Lilloise Souad Ghazouani a décroché l’or, aux Jeux paralympiques de Londres, en 2012.

Paraplégique de naissance, Souad s’est découvert, très jeune, une force phénoménale dans les bras et dans le torse.

Ce qui lui a permis d’enchaîner les performances, toujours en développé-couché : championne d’Europe en 2007, championne du monde en 2010, médailles d’argent aux JO d’Athènes et de bronze aux JO de Pékin, détentrice du record du monde de la discipline, avec une barre à 150 kilos.

L’haltérophile nordiste, qui s’entraîne à l’ASPTT de Lille, s’est déjà fixé un autre cap : la médaille d’or aux Jeux paralympiques de Rio en 2016.

 

Fabien Gilot

Fabien Gilot a fait ses premières longueurs de bassin dans sa ville natale, Denain, où il a vu le jour en 1984.

Le jeune Fabien a commencé le sport en pratiquant le water-polo, mais rapidement, ses qualités de sprinteur sont remarquées et il passe aux compétitions de natation.

En 2000, il quitte le Nord pour Rouen et devient champion d’Europe junior en 2002.

L’année suivante, il décroche une médaille de bronze chez les séniors, en relais, pour les championnats du monde. Il intègre alors le réputé Cercle des nageurs de Marseille.

Spécialisé dans le relais 4 x 100 m, il glane une médaille d’argent au Jeux olympiques de Pékin en 2008, la médaille d’or à Londres en 2012, toujours en relais 4 x 100 m, 5 médailles mondiales, un titre de champion d’Europe en 2010 avec le relais 4 x 100 m 4 nages.

Il est aussi double champion de France du 100 m nage libre, la course reine.

A noter qu’il a été fait chevalier de la Légion d’honneur en 2013.

 

Amandine Henry

Internationale de football féminin, Amandine Henry est née à Lille en 1989.

Elle a chaussé ses premiers crampons à l’OSM Lomme une année puis rejoint l’Iris club Lambersart entre 2001 et 2004.

Après un court passage à Hénin-Beaumont, la jeune milieu de terrain intègre le centre de formation de Clairefontaine en 2005 et signe dans le plus grand club français de foot féminin, l’Olympique Lyonnais.

C’est chez les « Gones » que sa jeune carrière prend une nouvelle dimension : sélectionnée en équipe de France des moins de 19 ans et des moins de 20 ans, Amandine remporte avec l’OL 6 titres de champions entre 2008 et 2013, deux coupes de France et deux titres européens, en 2011 et 2012.

 

Jérémie Janot

Fantasque parfois, spectaculaire toujours, Jérémie a failli passer à côté d’une belle carrière de footballeur. La faute à sa taille, 1,76 m, jugée un peu courte pour devenir un « grand » gardien de but.

Natif de Valenciennes, c’est naturellement au VAFC qu’il arrête ses premiers ballons.

Non conservé à Valenciennes, Jérémie tente sa chance à l’AS Saint-Etienne en 1996 et finit par s’imposer chez les Verts, alors en Ligue 2.

Une fois accédé à la Ligue 1 de façon pérenne en 2004, Jérémie enchaîne parades et sorties aériennes qui font la joie des tribunes du stade Geoffroy-Guichard… et des photographes.

D’une fidélité rare au club, Jérémie Janot détient le record d’invincibilité à domicile en Ligue 1 avec 1 534 minutes, entre novembre 2004 et septembre 2005.

Relégué sur le banc des remplaçants lors de la saison 2011-2012, Jérémie est prêté au FC Lorient, puis signe, en 2012, au Mans.

Il est en attente d’un nouveau défi, dans un nouveau club à l’aune de la saison 2013-2014, avant une reconversion prévue au sein de l’AS Saint-Etienne…

 

Jean-Marie Leblanc

Jean-Marie Leblanc est une figure incontournable du cyclisme nordiste.

Pourtant, il n’est pas né dans le Nord, mais à Nueil-les-Aubiers, dans les Deux-Sèvres.  Il n’y passa que quelques mois de 1944 avant que ses parents ne s’installent à Fontaine-aux-Bois, dans l’Avesnois.

Etudiant à Landrecies, c’est au Vélo-club de cette commune qu’il prend une licence cycliste à 18 ans. 

S’en suit une honnête carrière de coureur professionnel entamée en 1967 et qui s’est achevée en 1971.

La reconversion dans le journalisme est immédiate, au sein de la rédaction de la Voix des Sports.

En 1977, Jean-Marie Leblanc devient chef de la rubrique cyclisme à L’Equipe, journal organisateur du Tour de France.

En 1988, il est nommé directeur des compétitions puis directeur général du Tour de France en 1994, poste qu’il occupera jusqu’en 2007.

 

Martial Mbandjock

Roubaisien de naissance, Martial Mbandjock s’est imposé comme l’un des meilleurs sprinters français, sur 100 et 200 m.

D’abord licencié à l’ASPTT Lille-Métropole, il devient international espoirs et remporte une médaille de bronze sur le 100 m des championnats d’Europe en 2007. Cette même année, il rejoint le Lagardère Paris-Racing.

L’occasion pour lui de glaner son premier titre de champion de France élite sur 100 m, en 2008.

L’athlète quitte ensuite la France pour s’entraîner aux USA.

En 2010 à Barcelone, il remporte le titre de champion d’Europe du relais 4 x 100 m.

 

Daouda Sow

Né le 19 janvier à Roubaix, Daouda Sow commence la boxe dès l’âge de 13 ans au Club de Hem, quand son entraîneur Halim Zerhir lui propose à lui et à ses copains d’enfiler les gants.

Daouda est le seul de la bande à s’accrocher. Bien lui en prit ! En 1999, il devient champion de France amateur catégorie mouche, puis en catégorie coq l'année suivante.

Il devient éducateur et suspend un moment sa carrière de boxeur avant de la reprendre pour décrocher le titre de champion de France amateur Senior en 2007 et en 2009.

En 2008, il obtient un ticket pour les Jeux olympiques à Athènes et atteint la finale où il s’inclinera malheureusement de justesse face à Aleksey Tishchenko.

La même année, le Conseil général du Nord lui décerne le prix de sportif de l’année lors de la Nuit des Trophées du Nord.

Il enchaîne avec une carrière professionnelle et deviendra champion de France poids légers en 2011. En 2012, Daouda Sow qui les terres nordistes et participe aux World Series of Boxing (WSB) au sein de la franchise USA Knockouts.

 

Laurent Thirionet

laurent thirionet vignette-sVoici le plus grand champion cycliste français handisport : Laurent Thirionet.

Victime d’un accident de la route en 1993 à l’âge de 23 ans, ce Berguois d’origine a dû être amputé de la partie inférieure de la jambe gauche.

Sa carrière est jalonnée d’une multitude de titres. Les premiers remontent à 1999 avec un double titre de champion d’Europe sur piste, au kilomètre et en poursuite individuelle.

La même année, il devient recordman du monde de l’heure avec 41,031 km.

Plusieurs fois champion du monde et d’Europe sur route, Laurent Thirionet a également brillé aux Jeux paralympiques : médaille d’or en poursuite, médailles d’argent sur le kilomètre et en course en ligne en 2004 à Athènes, médaille d’or sur le contre-la-montre à Pékin en 2008, et médaille de bronze en poursuite individuelle à Londres en 20012.

 

Arnaud Tournant

Né à Roubaix en 1978, Arnaud Tournant possède l’un des plus beaux palmarès du cyclisme sur piste français.

Champion du monde du kilomètre en 1998 alors qu’il n’a que 20 ans, il conserve ce titre quatre années de suite, sans compter ses titres mondiaux dans la discipline de la vitesse par équipe ou en vitesse individuelle (2001).

Le kilomètre est une des grandes spécialités d’Arnaud Tournant : sur cette distance, il a été champion de France de 1997 à 2002, puis encore une fois en 2004, champion du monde de 1998 à 2001 et a remporté la médaille d’argent aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004.

Autre énorme performance, en 2000, il bat à Mexico le record du monde du kilomètre, record qu’il bat de nouveau l’année suivante à La Paz, en 58,875 secondes.

Il devient alors le premier homme à parcourir le kilomètre en moins d’une minute. Arnaud Tournant a disputé ses dernières compétitions lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008.

Fait Commandeur de l’Ordre national du Mérite le 14 novembre 2008, Arnaud Tournant n’a pas quitté le milieu du cyclisme et de la piste. Il est aujourd’hui conseiller technique au vélodrome couvert Jean-Stablinski à Roubaix.

MARC-ANTOINE OLIVIER, LE NAGEUR LIBRE

Déterminé. A seulement 21 ans, Marc-Antoine a déjà l’étoffe d’un champion. Ses performances en bassin comme en Eau-Libre font pâlir les meilleurs.

LOUISE VANHILLE, GYMNASTE DÉTERMINÉE

A 19 ans, la Dunkerquoise est une figure incontournable de la gymnastique française. Sur-médaillée dans les compétitions "junior", elle est rentrée dans la cour des grands après sa participation aux Jeux Olympiques de Rio.

LES OUTSIDERS FÉMININES DU HOCKEY CLUB DE DOUAI

Cross en avant ! Les joueuses du Hockey Club de Douai font rimer performance avec décontraction. Championnes d’Europe 2017, elles entendent décrocher le titre de championnes de France 2018.

VOLLEY : LES TOURQUENNOIS À BLOC

Champion de France 2017 de la Ligue B, le club de volley de Tourcoing a fait une remontée fulgurante en Ligue A où il compte bien se maintenir avec son groupe solide et ultra-motivé.