Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le contournement du Cateau-Cambrésis

Publié le 22 janvier 2016 - Mis à jour 07 novembre 2017


Depuis octobre 2013, le Département du Nord a engagé les travaux du contournement du Cateau-Cambrésis. Aujourd'hui, ceux-ci se terminent avec une mise en service en novembre prochain.

 

web https://contournementducateau.lenord.fr

 

Le projet de contournement du Cateau-Cambrésis a été conçu pour que la nouvelle voie s’inscrive au mieux dans le paysage et ne génère pas de nuisances, notamment sonores.

Ainsi, la chaussée de 3,5 km à 2 x 1 voie sera en grande partie encaissée, à l’exception du franchissement de la Selle, qui se fera au moyen d’un viaduc à l’apparence fine et légère le rendant discret.

La totalité du projet visera la certification "HQE Infrastructures" décernée par un cabinet indépendant.

 

Contexte et objectifs

Les conditions de circulation sur cette route sont rendues difficiles par la traversée du centre-ville par de nombreux poids lourds, des véhicules agricoles, des voitures et des deux-roues, présentant des vitesses et des comportements très différents.

Le projet de contournement permettra :

  • de soulager le centre-ville du Cateau-Cambrésis du trafic de transit, notamment de poids lourds et de transports de matières dangereuses,
  • d’améliorer la sécurité des usagers et des riverains,
  • d’améliorer le cadre de vie des Catésiens (réduction des nuisances sonores, de la pollution de l’air…),
  • d’améliorer les conditions de circulation et d’accès au centre-ville, aux commerces, services et entreprises.

  

Le projet

Ce projet consiste en la réalisation d’une voie nouvelle au nord de la commune du Cateau-Cambrésis sur environ 3,5 km, comprenant une chaussée de 7 m à 2 x 1 voie, avec accotements et fossés d’assainissement de part et d’autre de la voie.

Cette nouvelle route comprend la création de 3 points d’échange (giratoires) :

  • un sur la RD932 à l’Ouest de la ville - Giratoire "Marcel Gromaire"
  • un sur la RD643 à l’Est de la ville - Giratoire "Herbin",
  • un sur la RD959/route de Pommereuil - Giratoire "Jean-Pierre Couprie".

 

Et de 5 ouvrages d’art (ponts), dont un viaduc de 270 m permettant le franchissement de la vallée de la Selle.

En parallèle, la RD 643 qui traverse actuellement le Cateau-Cambrésis a fait l’objet d’une requalification destinée à faciliter la circulation des piétons et deux roues et favoriser l’accessibilité aux centres culturels et aux commerces. 

 

Un projet inscrit dans une démarche de développement durable

Ce projet est mené dans l’esprit de la démarche HQE Infrastructures, engagée par le Département du Nord pour ses projets routiers. L’objectif est de faire en sorte que la route contribue positivement à la qualité de vie, à l’aménagement de l’espace, à la vie économique et sociale en l’intégrant pleinement au paysage.

Cette démarche permet d’évaluer la performance du projet au regard de 26 thématiques de développement durable.

Ainsi, le projet  a été certifié pour ses phases de conception et de programmation.

 

Les étapes du projet

  • Automne 2012 : travaux préparatoires - réalisation du diagnostic et des fouilles archéologiques
  • 5 octobre 2013 : démarrage des travaux
  • Octobre 2013 à septembre 2014 : construction et ouverture des trois giratoires
  • Avril à décembre 2014 : réalisation des 4 ouvrages d’art courants et des rétablissements :
    • le rétablissement du chemin Cauchy Médard (reliant  les  villes  du  Cateau- Cambrésis et Montay),
    • le rétablissement de l’ancienne voie ferrée,
    • le rétablissement de la rue des Fusillés civils,
    • le rétablissement de la rue du Corbeau
  • 26 octobre 2015 : mise en circulation du 1er tronçon sitiué entre le giratoire Herbin (RD643) et le giratoire Couperie (RD 959)

 

Contournement du Cateau-Cambrésis

 

  • Mars 2015 à octobre 2015 : réalisation des terrassements généraux, de l’assainissement et de la structure de chaussée
  • Octobre 2016 à septembre 2017 : réalisation des terrassements généraux, de l’assainissement et de la structure de chaussée sur la section 2 (entre l’ancienne voie ferrée et l’extrémité est du Viaduc).
  • Octobre 2017 : mise en œuvre des enrobés entre les giratoires "Gromaire" et "Couprie"
  • Printemps 2016 à l'automne 2017 : construction du viaduc de franchissement de la vallée de la Selle
  • Depuis octobre 2017 :  réalisation des aménagements paysagers

 

 

Mise en place de clauses d'insertion sur le projet 

Les   entreprises   chargées   des   travaux   doivent   employer   des demandeurs d’emploi intégrés dans un parcours d’insertion.

Ce sont 15 714 heures qui ont été réalisées sur l’ensemble du projet.

 logo fse signature

 

Coût d'objectif du projet : 27 725 000 €