Version imprimable - accessibilite.lien.target.libelle

Le service archéologique

Publié le 03 octobre 2011 - Mis à jour le 27 mars 2013

PARTAGER SUR :  Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Fouille archéologique à Méteren. Photo : P. Houzé

Le service archéologique réalise les diagnostics et les fouilles sur l’ensemble du département du Nord avant les travaux entrepris par le Conseil départemental.

Coordonnées du service Archéologie

382 rue de Bondues
Parc d'activités du Moulin
59118 Wambrechies
tél. 03 59 73 81 65

Contact :

Patrice Herbin, responsable du service archéologique :

patrice.herbin@cg59.fr 

Documents à télécharger

servicearcheo fouille tombeLe service archéologique du Conseil départemental existe depuis le 1er janvier 1996.

Rattaché à la direction de la Culture, il comprend quatre archéologues aux compétences variées, une gestionnaire du mobilier et du dépôt archéologique, une médiatrice et un agent administratif. Des archéologues contractuels complètent parfois l’équipe lors de chantiers de grande envergure.

Le service archéologique s'adjoint la compétence de spécialistes (archéozoologues, anthropologues, numismates, laboratoires spécialisés) quand cela s’avère nécessaire.

 

 

 

  

 

Le service archéologique est agréé en qualité d’opérateur d’archéologie préventive par le ministère de la culture et de la communication depuis 2005. A ce titre, il réalise les diagnostics et les fouilles sur l’ensemble du département du Nord avant les travaux entrepris par le Conseil général.

  

Effectuer les diagnostics


service archéologique : réalisation de tranchéesLe diagnostic permet d’évaluer le potentiel archéologique d’un terrain et d’en déterminer l’intérêt scientifique.

Il se traduit par la réalisation de tranchées faites à la pelle mécanique sous la direction des archéologues. La surface sondée doit couvrir au minimum 10 % de l’emprise du projet d’aménagement.

Les vestiges mis au jour sont testés et relevés. La phase de terrain achevée, l’étude menée lors de la post-fouille aboutit à la rédaction d’un rapport destiné au service régional de l’archéologie (Direction régionale des affaires culturelles).

 

 

Couverture diagnostic archéologique RD642Couverture diagnostic archéologique rue de la Réunion à Bavaycouverture diagnostic archéologique giratoire Bavay

 

 

Retour en haut de page

 

Procéder aux fouilles archéologiques préventives


servicearcheo relevesA l'issue du du diagnostic et selon l’intérêt des vestiges, une fouille peut être prescrite par le service régional de l'archéologie. Cette fois-ci, la zone à explorer est entièrement décapée jusqu’au niveau d’apparition des vestiges.

Toutes les structures archéologiques sont fouillées, enregistrées (dessins, photographies, levés topographiques …) et le mobilier est prélevé.

Cette documentation, ultime témoignage du site archéologique, constituera la base de l’étude menée pendant la post-fouille.

Liens utiles :

  

Retour en haut de page

 

Études et recherches

servicearcheo etudes sLa fouille terminée, débute le travail de post-fouille : il s’agit d’étudier le matériel archéologique mis au jour et d’interpréter les vestiges découverts afin de rédiger un Rapport Final d’Opération.

Les objets sont nettoyés, restaurés, dessinés et photographiés. Certaines études sont confiées à des spécialistes : anthropologie, archéozoologie, palynologie, datation par Carbone 14…

Les relevés et dessins de terrain sont retravaillés à l’aide de logiciels informatiques. L'ensemble des informations recueillies est intégré à un système d'information géographique dans le but d'une plus large diffusion vers l'ensemble des acteurs de l'archéologie et de l'aménagement du territoire. 

Commence alors un gros travail de rédaction et de recherche bibliographique qui va permettre de croiser les données avec celles provenant d’autres sites archéologiques et ainsi, de les replacer dans un contexte historique plus large. 

 

 

Retour en haut de page

 

 

Gestion du mobilier archéologique

servicearcheo mobilier-sL’ensemble de la documentation et du matériel mis au jour lors des opérations archéologiques est stocké dans les locaux du service. La gestionnaire assure le traitement, l’inventaire, le conditionnement et veille à la conservation du mobilier, en conformité avec les prescriptions des services de l’Etat. 

 

 

 

 

 

Retour en haut de page

  

Diffuser les résultats

 

Diagnostic archéologique du contournement de Borre-PradellesAu terme de l’ensemble des études menées lors de la post-fouille, un rapport final d’opération est rédigé. Il est transmis au service régional de l’archéologie (DRAC Nord Pas-de-Calais).

Par ailleurs, les résultats des travaux font l’objet de publications scientifiques dans des ouvrages spécialisés et de présentations à l’occasion de colloques et de journées d’études.

La médiatrice du service s’appuie sur le rapport pour diffuser le plus largement possible le résultat des fouilles, notamment auprès des collégiens. Cela se traduit par la création de documents d’information, d’expositions temporaires et d’interventions en milieu scolaire.

 

 

Retour en haut de page

 

Le Forum antique de Bavay

Le service départemental d’archéologie entretient des liens privilégiés avec le site archéologique du Forum antique de Bavay.

bavay cryptoportiqueLe service assure les opérations d’archéologie préventive liées aux travaux de restauration et de mise en valeur du site.

Les archéologues poursuivent la fouille de certains secteurs de façon à améliorer la lisibilité des vestiges.

Parallèlement, tous les travaux de consolidation des maçonneries sont des occasions de réaliser des observations qui permettent de compléter notre connaissance de cet immense monument : techniques de construction, chronologie, mode de fonctionnement, transformations...

Les informations collectées alimentent les problématiques de la recherche et renouvellent la perception de ce site exceptionnel.

 

  

 

 

 

Retour en haut de page

 

 

Des fouilles programmées à Bavay

En accord avec le Forum antique de Bavay, musée du Département du Nord et avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Nord-Pas-de-Calais (DRAC), le service archéologique départemental du Nord et l'Université de Lille (Centre de recherche HALMA - UMR 8164), ont réalisé une fouille programmée dans le secteur de la basilique civile du forum gallo-romain de Bavay.

Compte tenu des aménagements récents qu'a connus le site archéologique, il est apparu opportun de mener les recherches sous l'ancienne rue de la Réunion.

servicearcheo bavay fouille-sCette voie a été déclassée et sa propriété a été transférée au Département le 21 novembre 2012. Actuellement, elle scinde la basilique du forum en deux et nuit fortement à la compréhension du site.

Il apparaît ainsi que la fouille et donc la suppression physique de cette ancienne voie, récemment cadastrée parcelle AC 848, améliorerait considérablement la lisibilité du site.

Par ailleurs, on peut espérer que la présence de cette chaussée, connue au moins depuis le milieu du 16e siècle, a permis la bonne conservation de niveaux antiques et médiévaux. En plus de relancer une dynamique archéologique sur le forum de Bavay, cette fouille apportera de nouvelles données archéologiques qui compléteront et achèveront les recherches menées entre 1988 et 1996 par l'Université de Lille.

 

servicearcheo bavay fouille-s

 

L'intervention, qui s'est déroulée du 30 juin au 18 juillet 2014, a consisté en une reconnaissance du terrain, destinée à évaluer les modalités d'une future opération pluriannuelle, qui prendrait la forme d'un chantier école. Dès 2014, la fouille a accueilli cinq étudiants en archéologie de l'Université de Lille.

Hormis l'évacuation de 80 tonnes de remblais récents, la réalisation d'une coupe d'une quinzaine de mètres de long, au droit du talus de l'ancienne chaussée, a permis l'observation d'une stratigraphie dont la chronologie s'étend de la fin du 2e siècle à l'époque contemporaine. Ont ainsi pu être distingués, deux niveaux d'incendie et de destruction du Bas-Empire et des maçonneries témoignant d'une réoccupation médiévale (fin 13e - fin 14e siècle).

La campagne a permis l'achèvement de l'étude de la chapelle de la Congrégation des Oratoriens, bâtie en 1756 et détruite en 1794 dont subsistait l'angle nord-est ainsi que des bâtiments qui lui ont succédé jusqu'au milieu du 20e  siècle.

Faisant suite à cette première année probatoire, le projet de fouille pluriannuelle (2015-2017) a reçu un avis favorable du ministère de la culture et de la communication.

 

 

Inventaire


Afin de dresser la carte archéologique de la ville antique de Bavay, le service archéologique procède à l’inventaire de l’ensemble des plans anciens et à leur intégration à un système d’information géographique.

Les bases de données sont alimentées par les résultats des fouilles récentes. Ce projet scientifique contribue à la gestion et à la protection du site et du patrimoine archéologique dispersé dans la ville

 

 

 Accueil des stagiaires

Toute l'année, la service archéologique accueille des stagiaires venant des différents collèges du Département ou des étudiants dans le cadre de leur formation universitaire.  

 

Retour en haut de page

 

 

Colloque international de Liessies

 

rencontres liessies 13e-srencontres liessies 12e-scouverture hors-série colloque Liessies 2010

 

Depuis 2008, le Département organise les Rencontres internationales de Liessies en collaboration avec le groupe de recherche "environnement et sociétés", constitué d’enseignants-chercheurs de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis.

Chaque cycle de recherche comporte trois colloques différents, explorant chacun un aspect du thème de recherche. Ainsi le premier cycle, Mémoires et cours d’eau, inclut les rencontres "Lit mineur, lit majeur, lit voyageur" (2008), "Hors du lit : aléas, risques et mémoires" (2010) et "Eaux de la vie : pour une histoire de la biodiversité des cours d’eau" (2012).

Ces rencontres ont lieu tous les deux ans. L’année intermédiaire étant marquée par un séminaire de préparation au colloque de l’année suivante.

Le cycle en cours, Archives et dynamique des sols, s’est ouvert en 2013 par une session de préparation aux journées des 24 et 25 septembre 2014 consacrées aux "sols en mouvement". En 2015, le 1er octobre, aura lieu le séminaire préparatoire au colloque 2016 consacré à la thématique des terres nourricières. 

Chacune de ces rencontres a fait l’objet d’une publication disponible auprès de la Revue du Nord.

 

Revue du Nord
Université Charles de Gaulle – Lille 3
BP 60 149
59653 Villeneuve d’Ascq cedex
Tél. : 03 20 41 71 15

 

Chercheurs, historiens, géographes, scientifiques, acteurs de l’aménagement du territoire ou simples passionnés se retrouvent à chaque Rencontre au Parc départemental de Liessies, salle du Bûcher aux Moines.


baseline