Version imprimable - accessibilite.lien.target.libelle

Le Nord en quelques chiffres

Publié le 05 juillet 2011 - Mis à jour le 27 mars 2013

PARTAGER SUR :  Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Résumé du constat présenté lors du débat d'orientation politique du 4 juillet 2011.

• 2 563 914 habitants en 2009 : le Département du Nord est le département le plus peuplé de France. 

28 % de la population a moins de 20 ans.


• Près de 52 % de foyers fiscaux non imposés,
17,2 % des ménages sous le seuil de pauvreté, 125 574 allocataires du RSA en décembre 2010 : la population nordiste est particulièrement vulnérable.


• 12,8 % de chômage en décembre 2010,
207 879 demandeurs d’emploi en avril 2011, dont 19 % de moins de 25 ans et 42,5 % de chômeurs de longue durée : le chômage des Nordistes reste massif.


• 3e région pour le PIB et l’export en 2009,
1re pour l’investissement étranger en Province : le Nord est créateur de richesses agricoles (3e région agricole et agroalimentaire) et industrielles (ferroviaire, métallurgie, automobile, papier-carton, verre, textile).
Les secteurs novateurs (NTIC, biosanté, éco-activités, textiles techniques, image-design) et tertiaire contribuent à ce dynamisme.


• 1 034 619 emplois salariés et non salariés privés et publics en 2008 : l’emploi salarié privé des Nordistes est notamment menacé par une baisse continue de l’effectif industriel et un recours important à l’intérim et aux emplois aidés.
De plus, en dépit d’un rattrapage, les Nordistes restent moins qualifiés que dans le reste du pays.


• 2e académie de France avec 500 000 élèves en primaire et secondaire,


• 3e pôle universitaire avec 110 000 étudiants : le Nord est un pôle attractif.


• La création d’entreprises innovantes en lien avec le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) et les pôles de compétitivité et d’excellence, la recherche de qualité et les succès du Programme d’Investissements d’Avenir : le Nord est un pôle d’innovation.


• 1 102 966 logements dont 59 721 logements vacants, 20,2 % des occupants de logement sont locataires en HLM : le parc nordiste doit être renforcé pour faire face à la hausse du nombre de ménages. Il se caractérise par un habitat plus ancien et plus vétuste que nationalement.


• L'espérance de vie des hommes (74,6 ans) et des femmes (82,2 ans) sont parmi les plus faibles de France.
Les risques de mortalité sont supérieurs d'environ 30 % à la France métropolitaine : la situation sanitaire du Nord est préoccupante, elle pâtit d’un manque de médecins spécialistes.


• 14,6 % de la population est porteuse d’un handicap, 44 699 bénéficiaires de l’APA sont dénombrés dont 23 134 à domicile au 31 décembre 2010 : la santé des personnes en situation de handicap et des personnes âgées représente un enjeu important.


• Cambrai, Lille, Roubaix, villes d’art et d’histoire, les beffrois et les géants classés au Patrimoine mondial de l'Unesco, la plus forte densité de musées hors Île-de-France : le Département bénéficie d’un patrimoine varié et labellisé. La culture joue un rôle majeur dans le changement d’image du Nord.


• Plus de 350 bibliothèques-relais fournies par la Médiathèque départementale : l’accès de tous les Nordiste à l’offre culturelle est une priorité.


• 4 000 associations sportives, toutes disciplines confondues : le développement d’équipements de proximité, le soutien aux animations sportives, la création de clubs sportifs en milieu rural, l’accompagnement des manifestations sportives et des compétitions sont autant de soutiens des pratiques sportives des Nordistes.

 

• Le TGV, l’aéroport de Lille-Lesquin classé au 10e rang français, 10 % du réseau navigable français, le futur canal Seine-nord, les ports de Dunkerque (3e port de commerce) et de Lille (3e port fluvial) et une des plus fortes densités routières et autoroutières de France : le Nord est au cœur des échanges européens.

Les Nordistes bénéficient de transports collectifs intermodaux, denses et diversifiés. Mais la saturation de certains réseaux urbains, la faiblesse de l’offre ferroviaire et le manque de modes doux pourraient être améliorés.


• 2 200 hectares d’Espaces naturels sensibles : le Nord bénéficie de milieux naturels riches, protégés et valorisés.

En dépit d’une offre toujours trop faible dans certains territoires, le tourisme devient un véritable atout du Nord en se développant toute l’année.

 

 

Retour en haut de page


baseline