Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les domaines de coopération entre le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale

Publié le 01 janvier 2010 - Mis à jour 27 mars 2013

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

La culture est le premier domaine de coopération entre le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale.

logo CG59 logo provincie west vlaanderen

    

Culture

 

La culture est le premier domaine de coopération entre le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale. Des partenariats culturels sont mis en œuvre depuis de nombreuses années.

nordpfo 01 pmpm-sFestival littéraire Par monts et par mots  
Depuis 1997, la Province de Flandre occidentale participe activement au Festival littéraire Par monts et par mots, avec :

  • le samedi, un volet "extra muros" en Flandre occidentale (les villes d’Ypres, Ostende et Bruges ont déjà accueilli cette initiative) ;
  • le dimanche, un apport flamand au programme français dans le Parc départemental Marguerite Yourcenar.

Pour l’édition 2008, la Flandre occidentale a organisé une journée thématique à Bruges : In het spoor van Marguerite Yourcenar / Sur les traces de Zénon. Cette manifestation, à laquelle a participé une importante délégation française, a suscité un intérêt considérable.

En 2009, la journée hors les murs s’est déroulée au Parc Bellewaerde, à Ypres, sur le thème de la découverte de la bande dessinée belge.

 

Les Portes ouvertes des ateliers d’artistes 


En octobre 2009 la Flandre occidentale a participé pour la sixième fois à l’opération Portes ouvertes des ateliers d’artistes.

Cette manifestation propose aux artistes professionnels et amateurs du Nord, de la Province de Flandre occidentale et du Pas-de-Calais, d’ouvrir leurs portes au public afin de faire découvrir leurs ateliers et leurs visions de l’art. Ce projet transfrontalier rencontre un succès qui ne se dément pas au fil des années.

En 2009, 1 005 artistes du Nord, 800 artistes du Pas-de-Calais et 1 145 artistes de Flandre occidentale ont participé à l’initiative, soit au total près de 3 000 artistes professionnels et amateurs.

Ces journées portes ouvertes mobilisent aussi un public considérable. Environ 120 000 personnes rendent visite à un ou plusieurs artistes dans la zone couverte par le projet.

 

nordpfo 04 museematisse-sDans nos musées 


Le Nord et la Flandre occidentale coopèrent également en matière muséale, en transférant, par exemple, des expositions temporaires de musées du Département du Nord dans des musées flamands. Par exemple, l’exposition consacrée à Georges Vantongerloo par le musée départemental Matisse au Cateau-Cambrésis a été accueillie au PMMK (musée d’Art moderne) d’Ostende durant l’été 2008 et a attiré 12 500 visiteurs.

Un projet est également en cours entre le musée départemental de Flandre à Cassel, qui ouvrira en 2010, et les nombreux petits musées régionaux et thématiques afin de créer un réseau transfrontalier.

 

Vivons notre patrimoine


En septembre 2008 a été organisée, pour la première fois, une journée transfrontalière du patrimoine autour du thème de la Première Guerre mondiale. L’inauguration conjointe a eu lieu le 10 septembre 2008 à l’ossuaire français de Kemmel (en Flandre occidentale). Durant deux week-ends, le public était invité à visiter une série de sites de part et d’autre de la frontière à l’aide d’un carnet de route commun et bilingue.

En septembre 2009, l'opération Vivons notre patrimoine portait sur le thème du "patrimoine hospitalier".

 

Le projet Septentrion


Le projet Septentrion est né de la volonté de 23 partenaires, dont 19 villes fortifiées de trois pays d’Europe du nord-ouest, de partager leurs expériences et compétences en matière d’aménagement urbain, de protection et de valorisation de leur patrimoine naturel et culturel, de sensibilisation et d’implication des habitants dans l’histoire et le devenir de leur ville.

Son ambition est de concevoir un modèle vivant, évolutif et transférable de la ville durable, fondé sur la valorisation et l’appropriation par les habitants de leur patrimoine monumental, naturel et immatériel.

 

Murailles et jardins


La Flandre occidentale a été invitée par le Département du Nord à participer, dans le cadre du programme Interreg "des 2 Mers", au projet "Murailles et jardins" qui s’inscrit dans le prolongement des actions de coopération précédemment développées dans Septentrion.

L’objectif consiste à bâtir, autour du thème du paysage des enceintes urbaines et des sites fortifiés, un programme d’actions complémentaires autour de deux axes :

  • la gestion écologique des espaces, leurs nouvelles vocations et les aménagements des sites,
  • la médiation culturelle et l’interprétation à destination des habitants et des touristes.

Ce projet rassemblerait 18 partenaires français, néerlandais, belges et britanniques.

 

nordpfo 05 monument-sTransmussites 14-45


Le paysage est reconnu comme le dernier témoignage matériel de la Grande Guerre. Il est donc nécessaire de le préserver et de le rendre compréhensible par le public en développant une méthode spécifique d’aménagement des sites et en améliorant la lisibilité du paysage pour les visiteurs et les habitants.

C’est l’objectif du projet Transmussites 14-45, réalisé en complémentarité avec un autre projet Interreg "Grande Guerre 14-18", porté par la Province de Flandre occidentale et les Départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Aisne.

Le travail de Transmussites sera la mise en synergie des acteurs culturels et la création d’outils destinés à faciliter les échanges de publics de part et d’autre de la frontière. En plus des événements portés par les partenaires, le réseau rend possible le développement de petits projets d’aménagements, la mise en place d’une méthode commune de préservation du patrimoine, l’inventaire et la mise en réseau des collections des musées par un logiciel commun.

 

Économie

 

nordpfo 06 greenbridge-sL’économie est une nouvelle thématique de coopération entre le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale.

Les premières démarches de ce partenariat furent la réalisation d’un recueil des compétences communes aux deux institutions en matière d’économie, ainsi que des visites de travail relatives aux ruches, pépinières et couveuses d’entreprises. Ces visites ont été très importantes pour le projet "Actie voor starters" déposé par la Flandre occidentale et qui s’inspire de la façon dont travaillent les ruches d’entreprises dans le Département du Nord.

Dans le cadre du programme de coopération transfrontalier Interreg IV "des 2 Mers" entre la France, la Flandre, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas, le projet TEN (Transmanche enterprise network) a été déposé. Il a pour objectif :

  • le développement du commerce transfrontalier entre les micro-entreprises des régions concernées ; 
  • le développement d’un réseau de directeurs de pépinières et de structures chargées de l’assistance aux entreprises (afin de faciliter l’échange de bonnes pratiques et d’améliorer les services offerts aux entreprises dans les pépinières et chambres de commerce) ; 
  • la création de nouveaux espaces de travail en fonction des demandes des PME ; 
  • la création de liens entre les micro-entreprises, les partenaires chargés de l’assistance aux entreprises et les universités.

Les partenaires du projet sont la Régie départementale des Ruches d’entreprises, la Chambre de commerce et d’industrie de Boulogne-sur-Mer Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer Développement Côte d’Opale, POM (l’agence de développement économique de Flandre occidentale), Medway Council et Canterbury City Council.

 

Environnement

 

Depuis le milieu des années 90, la Province de Flandre occidentale et le Département du Nord collaborent dans les domaines de l’environnement et de l’agriculture. Les premiers projets de collaboration furent la création d’un guide agricole transfrontalier et une action commune de lutte contre le rat musqué.

Au cours de ces dernières années ont été mis en œuvre une série de projets dans le cadre d’Interreg dont la Province et le Département du Nord ont été partenaires et/ou cofinanceurs directs ou indirects.

 

nordpfo 08 zonehumide-sLa problématique des inondations dans les Moëres

 

Au cours de ces dernières années, les zones que constituent les Moëres belges (1 800 habitants) et les Moëres françaises (6 600 habitants) ont subi plusieurs inondations importantes. L’eau menace tant les cultures que les animaux et les habitants.

Le drainage des Moëres belges s’effectue, via une série de canaux situés sur le territoire français, en direction de Dunkerque et finalement (à la station de Tixier), l’eau est déversée dans la mer du Nord.

Une coopération transfrontalière est mise en place par des échanges réguliers entre les techniciens et ingénieurs des deux côtés de la frontière. Des travaux ont été réalisés ou sont en cours comme le réaménagement écologique des digues. Ici, le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale offrent une plateforme de concertation pour les acteurs sur le terrain.

 

La problématique des inondations dans la vallée de l’Yser


Le 22 juillet 2007, le sud du Westhoek a subi de fortes inondations. Ce sont surtout les localités de Watou et Poperinge qui ont été touchées. Les dégâts ont été importants, le centre de Poperinge très inondé. Du côté français, c’est surtout le bassin de l’Yser (à Godewaersvelde et Steenvoorde) qui a connu des problèmes.

Ces inondations ne sont pas dues à une cause unique : elles sont dues à d’une multitude de ruisseaux, canaux et petites rivières de part et d’autre de la frontière. L’approche transfrontalière de ce problème est donc la meilleure solution.

Afin d’aboutir à une solution globale, une concertation transfrontalière a débuté avec les acteurs locaux concernés, à savoir les villes/communes, l’Usan, le Sage de l’Yser, le ministère français de l’Agriculture, la Société flamande terrienne, le Bekkencomité IJzer, la Région flamande et la Province de Flandre occidentale.

La commune de Godewaersvelde par exemple, touchée par les inondations, est à présent membre de l’Usan et une solution transfrontalière est en phase d’élaboration. Par ailleurs, une étude concernant la modélisation d’une partie du bassin de l’Yser est actuellement menée et comporte un volet transfrontalier.

En début d’année 2009, un annuaire bilingue a été publié conjointement par l’AGUR et la Province de Flandre occidentale. Il s’agit d’un annuaire des services belges et français en charge de la gestion de l’eau dans la zone transfrontalière des bassins de l’Yser et de l’Aa.

 

Jeunesse

 

nordpfo 11 acrobranche-sLe Département du Nord et la Province de Flandre occidentale coopèrent aussi dans le domaine de la jeunesse. Au-delà des activités qui permettent aux jeunes des deux collectivités de se rencontrer, leur collaboration s’affiche aussi par l’organisation de séminaires transfrontaliers sur la jeunesse.

Le 23 janvier 2008, une rencontre transfrontalière sur le thème "Jeunesse et éducation" a été organisée conjointement par la Province de Flandre occidentale et le Département du Nord à Bruges. Une centaine de personnes des différentes structures jeunesse du Nord et de Flandre étaient présentes. Cela a permis de réunir les informations nécessaires en vue du développement de projets transfrontaliers.

Les services jeunesse des deux collectivités ont organisé un nouveau séminaire transfrontalier le 13 mars 2009 à Bouvines. Cette journée a permis à quatre-vingts personnes de différentes organisations jeunesse de découvrir non seulement les subventions proposées pour les micro-projets dans le cadre du programme INTERREG IV, mais aussi les structures jeunesses de l’autre côté de la frontière. Suite à ce séminaire, neuf partenariats de coopération transfrontalière se sont formés afin de déposer des micro-projets.

 

Un été en Nord 


L’opération Un été en Nord est une initiative du Département du Nord qui consiste à organiser des séjours gratuits de 5 jours et 4 nuits au mois d’août pour les collégiens qui n’ont pas l’occasion de partir en vacances en été.

De caractère sportif, culturel ou ludique, les activités proposées ont également pour but de leur faire découvrir les sites touristiques du patrimoine nordiste. Financée par le Département, cette opération d’envergure bénéficie chaque année à environ 1 000 collégiens.

 

Les recueils de compétences communes

 

Parmi les priorités fixées par l’assemblée transfrontalière du 14 octobre 2004 figurait l’identification des compétences communes aux deux collectivités.

Entre 2005 et 2007, les services du Département du Nord et de la Province de Flandre occidentale se sont réunis afin d’élaborer et publier des recueils de compétences communes.

Ce travail a permis de développer une meilleure compréhension des compétences de chaque institution, d’identifier de nouvelles pistes de coopération, et de faire en sorte que celle-ci fasse de plus en plus partie de la gestion quotidienne des services. Les recueils de compétences communes bilingues sont centrés autour de 7 thématiques : les différents niveaux administratifs, la culture, le tourisme, l’économie, l’environnement, la jeunesse et la prévention santé.

Téléchargez les recueils de compétences communes :

 

nordpfo recueil culture-s
Culture

nordpfo recueil economie-s
Économie

nordpfo recueil environnement-s
Environnement

nordpfo recueil jeunesse-s
Jeunesse

nordpfo recueil sante-s
Santé et prévention

nordpfo recueil tourisme-s
Tourisme

nordpfo recueil administration-s
Présentation administrative

 

 

Ressources humaines

 

nordpfo 13 rencontres-sL’initiative menée par les directions des Ressources humaines de la Province de Flandre occidentale et du Département du Nord est le fruit d’une concertation lancée depuis plusieurs années. Elle vise à développer une dynamique d’échanges entre les agents des deux collectivités, au-delà des aspects purement techniques.

Le premier séminaire transfrontalier, le 5 juin 2008 à Verlinghem, avait comme thème : "Échange d’expériences autour de la culture organisationnelle". Cette première étape visait à confronter les approches de chacun dans l’exercice de ses responsabilités, compte tenu des différences organisationnelles, statutaires et fonctionnelles entre les deux collectivités.

Le 9 novembre 2009, l’expérience s’est poursuivie sur le thème de la "motivation". Une troisième et dernière journée d’échanges est prévue en 2010.

 

Santé et prévention

 

Compétence commune aux deux institutions, la santé donne lieu à plusieurs projets conjoints.

Les services responsables de la lutte contre les addictions du Département du Nord, de la Province de Flandre occidentale et de la Province de Hainaut souhaitent organiser des conférences afin de partager leurs expériences et exposer les programmes qui ont donné de bons résultats en la matière. Un groupe de projet, réunissant les 3 collectivités et certaines associations actives dans le domaine de la prévention des drogues et de l’alcool en milieu festif (notamment dans les "méga dancings" et festivals), sera également mis en place.

nordpfo 09 jeunessport-sPour pouvoir atteindre les plus jeunes, Kick op Sport (rencontres sportives organisées par la Flandre occidentale) est un bon exemple d’activité ludique mais aussi éducative, car très centré sur la prévention et la sensibilisation. Dans le cadre du programme transfrontalier Interreg IV, un nouveau projet a été déposé en mars 2009. Il s’agit de Vitalsounds, un projet dans lequel la Province de Flandre occidentale et le Département du Nord sont partenaires associés et cofinanceurs.

Ce projet vise à développer :

  • la coordination et la sensibilisation des organisateurs d’événements festifs, afin de faciliter les actions de prévention de la santé ; 
  • l’information massive dans le domaine de la prévention ; 
  • l’accompagnement et l’orientation des publics en difficulté par des nouvelles dynamiques de travail avec les centres de soins, hôpitaux et le secteur de la psychiatrie; 
  • des recherches sur les modes et tendances de consommation dans les milieux festifs.

 

Tourisme

 

Il existe une collaboration de longue date en matière de tourisme entre :

  • Westtoer (société publique pour le tourisme en Province de Flandre occidentale), 
  • le CDT (Comité départemental du tourisme du Nord) et 
  • le service Tourisme du Département du Nord.

Le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale sont partenaires et/ou cofinanceurs des projets menés dans le cadre de cette coopération.

La Flandre occidentale et le Département du Nord ont l’ambition de développer au cours des prochaines années un réseau transfrontalier de sentiers de randonnée pour les différentes catégories d’utilisateurs.

Un des éléments essentiels est la mise en place d’un réseau terrestre transfrontalier constitué de carrefours numérotés et cartographiés, permettant un choix de balades de Godewaersvelde à Kemmel, sans cesse renouvelé.

 

nordpfo 16 cyclo2-sLe projet MIRRA


Ce projet a été élaboré dans le cadre du programme transfrontalier INTERREG IV "Coopération territoriale européenne" France - Wallonie – Vlaanderen. Il vise à mettre en place des réseaux de randonnées homogènes de part et d’autre de la frontière, pour que les promeneurs puissent se déplacer sans ressentir la frontière comme un obstacle géographique ou culturel.

Actuellement, les promeneurs belges et français restent encore trop sur leur propre territoire, puisque le balisage des promenades et des randonnées pédestres et cyclotouristiques est spécifique à chaque opérateur.

La mise en place d’un réseau de sentiers véritablement transfrontaliers, avec un balisage unique, constitue donc l’objectif principal de ce projet.

MIRRA vise aussi à augmenter le nombre de visiteurs des régions en question, tout en trouvant une solution aux problèmes de “sur fréquentation” de certains chemins récréatifs. Il y aurait donc un rééquilibrage de l’offre de circuits de part et d’autre de la frontière.

Par exemple, ce projet souhaite repositionner les paysages tels que les dunes, la région des monts de Flandre et les vallées de l’Yser et de la Lys comme des produits touristiques en assurant une promotion commune.

De plus, afin de mieux satisfaire et cibler la demande des visiteurs, des circuits seront conçus sur des thématiques communes aux deux pays : gastronomie, curiosités culturelles ou encore patrimoine historique.

Le confort des promeneurs sera également amélioré grâce à l’installation de mobiliers d’accueil spécifiques, tels que des tables de pique-nique et des bancs. Les aires d’accueil seront bien équipées et les services aux randonneurs tels que les cafetiers, restaurateurs, hébergeurs seront améliorés.

Pour les adeptes de la technologie, MIRRA permettra au promeneur d’utiliser des appareils de guidage mobiles, par exemple des itinéraires téléchargeables sur GPS. À titre expérimental, les randonneurs, piétons ou cyclistes, pourront composer leur propre route sur internet de façon interactive.

Ce projet sera mis en œuvre jusque 2012.

 

nordpfo 17 cimetiere-sProjet Interreg IV "Mémoire de la Grande Guerre"


La grande région européenne formée par le Westhoek (Flandre occidentale) et les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Aisne a connu une histoire émaillée de guerres et de bataille. Pendant la Première Guerre mondiale, un immense territoire à cheval sur la Belgique et le Nord de la France a été littéralement coupé en deux, un côté occupé par les troupes allemandes, l’autre par les États alliés. Même si la frontière officielle existait toujours, elle n’avait plus vraiment de sens.

Aujourd’hui encore, de très nombreux vestiges sont encore visibles dans cette région. Il est important que ces traces servent de point de départ à la découverte des événements du passé. Depuis 2005, le musée In Flanders Fields d’Ypres travaille avec des partenaires français afin de mettre en place une collaboration transfrontalière sur le sujet.

Les actions transfrontalières :

  • l’aménagement des sites et musées du réseau de la Grande Guerre : création de centres d’accueil et d’un chemin d’interprétation ; 
  • des expositions communes itinérantes ; 
  • des colloques sur les commémorations futures ; 
  • des circuits touristiques innovants (audioguidage MP3, téléchargement d’informations…) ; 
  • une grande campagne de communication sur le réseau de la Grande Guerre.

 

 

Retour en haut de page

 


Aucun commentaire