Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Histoire de la coopération entre le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale

Publié le 01 janvier 2010 - Mis à jour 27 mars 2013

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

La coopération entre la Province de Flandre occidentale et le Département du Nord existe depuis 20 ans.

 

 

 

 

1989 : le premier accord de coopération

 

Le premier accord de coopération entre la Province de Flandre occidentale et le Département du Nord a été signé le 16 octobre 1989 par Bernard Derosier, président du Conseil général du Nord, et Olivier Vanneste, gouverneur de la Province de Flandre occidentale. Il s’agit du partenariat institutionnel le plus ancien avec celui de la Province de Hainaut.

Une nouvelle convention de coopération a été signée le 3 novembre 2003, par Bernard Derosier, président du Conseil général du Nord, et Paul Breyne, gouverneur de la Province de Flandre occidentale, afin d’inscrire la coopération dans une vision à long terme qui dépasse le simple cadre des programmes européens et d’associer les deux collectivités dans une stratégie transfrontalière au service des habitants.

Afin de répondre à ces objectifs, le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale ont mis en place un "organe" transfrontalier composé d’une assemblée transfrontalière et d’un secrétariat conjoint.

 

 

Retour en haut de page

 

 

La coopération institutionnelle

 

L’assemblée transfrontalière. L’assemblée transfrontalière est un organe transfrontalier sans personnalité juridique, composé,

  • pour la Province de Flandre occidentale :
    • du président du Conseil provincial, 
    • du gouverneur de la Province, 
    • des membres de la Députation provinciale, 
    • des membres de la Commission des relations extérieures ;
  • pour le Département du Nord :
    • du président du Conseil général du Nord,
    • des vice-présidents du Conseil général du Nord,
    • de 12 conseillers généraux.

Cette instance se réunit chaque année. Elle est compétente pour fixer les orientations, assurer le suivi de la coopération transfrontalière et l’évaluation des activités, et pour toute autre initiative qu’elle jugerait utile.

Le secrétariat conjoint. Composé de collaborateurs des deux collectivités, le secrétariat conjoint prépare les activités de l’assemblée transfrontalière et coordonne les actions menées par les deux institutions.

La coopération transfrontalière en actions. En 2009, le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale fêtent ensemble le 20e anniversaire de leur collaboration. Depuis 1989, de nombreux projets ont été menés conjointement dans des domaines divers.

  

Retour en haut de page

 


Aucun commentaire