Version imprimable - Nouvelle fenêtre

La démarche "Route durable" devient "HQE Infrastructures"

Publié le 16 février 2015


Certification "HQE Infrastructures"

Initiée en 2006 par le Département du Nord, la démarche "Route durable" est devenue "HQE Infrastructures". Depuis janvier 2015, un nouveau référentiel est opérationnel.

 

Initiée par le Conseil départemental du Nord, la certification Route durable permet au maître d’ouvrage d’une opération routière d’intégrer toutes les préoccupations de développement durable dans son projet, de la programmation à la conception et à la réalisation de l’infrastructure. 

Pour répondre aux nouvelles attentes techniques, économiques et sociétales des acteurs, en constante évolution, l'organisme de certification indépendant Certivéa et le Conseil départemental du Nord ont décidé de faire évoluer la certification Route durable, en vue de la rendre plus accessible et adaptée à toutes les typologies de projets routiers.

Ainsi, une version 2 du référentiel a été élaborée.

 

 

De mars 2013 à avril 2014 : expérimentation du référentiel "V2"

 

Suite à un appel à candidatures, 7 maîtres d'ouvrage (Conseils généraux de l’Eure, d’Indre-et-Loire, de la Somme, du Pas-de-Calais, de Vendée et du Nord, ainsi que Lille Métropole) ont pu tester sur 9 projets la pertinence de cette nouvelle version durant un an.

Cette expérimentation a permis d’identifier les modifications à apporter au référentiel pour qu’il soit en parfaite adéquation avec les attentes.

Logo de la démarche "HQE Infrastructures"Le 25 septembre, Certivéa et le Département du Nord ont clôturé cette phase de test en présence des chefs de projet des 9 opérations et de l’association HQE pour finaliser les évolutions à apporter au référentiel. 

À cette occasion, Certivéa a dévoilé le nom de cette nouvelle version, rebaptisée HQE™ Infrastructures, démarche certifiée par Certivéa.

 

 

 Janvier 2015 : le référentiel HQE™ Infrastructures devient opérationnel

 

Suite à l'appel à commentaires lancé en octobre 2014, le référentiel HQE™ Infrastructures a été validé. Il est opérationnel depuis janvier 2015.

Ce référentiel s'adresse à l'ensemble des maîtres d'ouvrages qui souhaitent intégrer toutes les préoccupations de développement durable dans leur projet routier neuf ou en réhabilitation qu'elle qu'en soit la taille.

En effet, HQE™ Infrastructures est un outil méthodologique de gestion et d'évaluation qui permet aux chefs de projets de structurer et de suivre un projet à toutes les étapes (de la programmation à la réception du chantier) .

 

RD 642, contournement de Borre-Pradelles
Le contournement de Borre-Pradelles (RD 642).

 

Les origines de la démarche Route durable

 

Développée autour d’un large partenariat intégrant l’ensemble des acteurs du monde de la route (les collectivités territoriales, le CETE (Centre d’études techniques de l’équipement), Certivéa, l’IDRRIM (Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité), la démarche "Route durable" a été officiellement lancée en décembre 2006 par le Conseil général du Nord.

La certification Route durable permet au maître d’ouvrage d’une opération routière d’intégrer toutes les préoccupations de développement durable dans son projet, de la programmation à la conception et à la réalisation de l’infrastructure.

Elle a notamment pour objectif de légitimer les projets routiers du territoire, de promouvoir l’innovation, de proposer un fil conducteur méthodologique aux maîtres d’ouvrage et de faciliter le dialogue entre les différents acteurs.

 

Plusieurs projets certifiés depuis son lancement

Le projet de déviation de Cantin a été le premier à obtenir une certification (phase conception) en décembre 2010.

Il a été suivi par d’autres projets tels que la RD 952 visant la protection des champs captants d’Emmerin, le contournement du Cateau-Cambrésis, celui de Borre-Pradelles (RD 642) ou encore la liaison Nieppe-Armentières (RD 945).