Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le contournement nord de Valenciennes

Publié le 16 octobre 2020 - Mis à jour 30 août 2021

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Attendu depuis plus de 30 ans, le contournement nord de Valenciennes offrira une nouvelle liaison est-ouest pour l'agglomération valenciennoise. Plus qu'une infrastructure routière, cette opération constitue un ambitieux projet d'aménagement du territoire élaboré dans le respect des enjeux du développement durable.

Mise en place de clauses d'insertion 

Les entreprises chargées de la réalisation du chantier se sont engagées à employer des personnes éloignées de l'emploi et inscrites dans un parcours d'insertion pour l'ensemble de l'opération.

bandeau logos clauses 2021

 

 

Documents à télécharger

Nos sites internet

Contexte 

Si le réseau routier de contournement est relativement développé autour de Valenciennes (A23 à l’ouest, A2 au sud, RD 75 à l’est et au nord-est), il ne permet pas un contournement efficace de l’agglomération par le nord.

Les usagers se reportent donc sur un réseau inadapté, principalement en zone urbanisée (RD 169, RD 375, RD 935), ce qui engendre de nombreuses nuisances.

Objectifs

Dans ce contexte, le contournement nord de Valenciennes répond à plusieurs objectifs :

  • structurer le réseau routier départemental dans la partie nord de l’agglomération afin de reporter le trafic de transit sur cette nouvelle infrastructure et améliorer les conditions de circulation sur les axes existants
     
  • privilégier la mixité modale sur les axes de liaison et les voies de desserte inter-quartiers
     
  • accompagner l’évolution du territoire, notamment dans son développement économique : le projet permettra notamment un accès plus direct aux sites Poléco et Europescaut ainsi qu’au port de Saint-Saulve.
     
  • améliorer le cadre de vie des habitants des communes traversées et alentours : le report de trafic permettra une diminution des nuisances sonores et atmosphériques ainsi qu’une amélioration de la sécurité pour les riverains des axes existants.
     
  • intégrer et valoriser les milieux naturels et physiques : au-delà de la simple préservation des milieux naturels, le projet est un facteur de valorisation des espaces traversés, d’amélioration de la qualité des milieux et leur connectivité et, enfin, garantir leur pérennité sur le long terme.

 

À ce titre, il comporte un important volet environnemental destiné à enrichir la biodiversité locale, préserver les milieux humides et aménager des espaces de promenade et de découverte de la nature.

 

2021 rezid1.3 plan général des travaux 11 02 2019

Cliquez sur la carte pour agrandir 

 

Les travaux de la section est (2016- 2022)

Les travaux déjà réalisés : 

  • la réalisation d'un carrefour giratoire et des voies de raccordement à la zone d’activités Poléco et à la rue des Déportés, sur la commune de Bruay-sur-l’Escaut (mis en service en février 2017),
  • la construction de l'échangeur dénivelé à Saint Saulve permettant de raccorder le contournement avec les RD75 et 935. Cette géométrie d'ouvrage a été choisie a été choisi afin de dissocier et fluidifier les échanges entre les voies principales qui se feront sur un giratoire en hauteur, et les voies de desserte des activités économiques riveraines par la rue de l’Europe. L'echangeur a été mis en service le 7 novembre 2019
  • la construction d'une trémie interceptant la rue Jean Jaurès à Bruay-sur-l'Escaut, en service depuis fin 2020, qui permet au contournement Nord de passer sous l'avenue Jean Jaurès.

 

Depuis le 24 février 2020 sont menés les travaux de création d'une voie nouvelle reliant le giratoire dénivelé de Saint-Saulve à la trémie de Bruay-sur-l’Escaut.

Cette route à 2 x 1 voie nécessite la réalisation d'un ouvrage métallique de grande envergure permettant le franchissement du canal de l'Escaut. Les travaux comprennent également la réalisation des terrassements,de l'assainissement et de chaussée de la voie nouvelle. Ces travaux n'impacteront pas la circulation routière.

La mise en service de la section est est à ce jour prévue en 2022. 

30 août 2021 : démarrage des travaux de la section ouest  

Cet été seront engagés les travaux de la section ouest, qui s’étend de la RD169 à Raismes jusqu’au giratoire Poleco à Bruay-sur-l’Escaut. 

L'aménagement de la section ouest comprend :

  • la création d’une voie nouvelle reliant la section est à la rue Victor Hugo à Beuvrages comprenant la chaussée passant au Sud du marais Foucart, 2 ouvrages d’art enjambant le Jard et un giratoire permettant la connexion de la rue Victor Hugo existante au Contournement Nord de Valenciennes (travaux à partir du 30 août 2021),
  • la réalisation d’un pont permettant le franchissement de la voie TGV Lille-Valenciennes (travaux prévus à partir de septembre 2023),
  • la création d’une trémie couverte à Raismes permettant le franchissement de la voie ferrée Douai-Valenciennes (travaux à partir de fin 2021),
  • la réalisation de l’éclairage public et l’aménagement des espaces verts menés tout au long des travaux.

 

À compter du 30 août 2021 et pour une durée de 15 mois seront engagés les travaux de création de la voie nouvelle reliant la section est à la rue Victor Hugo à Beuvrages et plus précisément par l’aménagement du giratoire permettant la connexion de la rue Victor Hugo existante au contournement Nord de Valenciennes.

Ils débuteront par une phase préparatoire (terrassements), sans impact sur la circulation, nécessaire à la réalisation du giratoire dont les travaux interviendront au printemps 2022 et entraineront une fermeture de la rue Victor Hugo à Beuvrages.

Montant de l'opération

109 millions d’euros dont  :

  • 15,4 millions d’euros financés par la Communauté d’agglomération Valenciennes Métropole
  • 93,6 millions d’euros financés par le Département du Nord