Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le contournement nord de Valenciennes

Publié le 01 mars 2018 - Mis à jour 20 juin 2018

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Attendu depuis plus de 30 ans, le projet de contournement nord de Valenciennes doit offrir une nouvelle liaison est-ouest dans le Nord de l'agglomération valenciennoise. Plus qu'une infrastructure routière, cette opération constitue un ambitieux projet d'aménagement du territoire élaboré dans le respect des enjeux du développement durable.

 

web contournementnorddevalenciennes.lenord.fr

Contexte 

Si le réseau routier de contournement est relativement développé autour de Valenciennes (A23 à l’ouest, A2 au sud, RD 75 à l’est et au nord-est), il ne permet pas un contournement efficace de l’agglomération par le nord.

Les usagers se reportent donc sur un réseau inadapté, principalement en zone urbanisée (RD 169, RD 375, RD 935), ce qui engendre de nombreuses nuisances.

 

Objectifs

Dans ce contexte, le projet de contournement nord de Valenciennes répond à plusieurs objectifs :

  • structurer le réseau routier départemental dans la partie nord de l’agglomération afin de reporter le trafic de transit sur cette nouvelle infrastructure et améliorer les conditions de circulation sur les axes existants
     
  • privilégier la mixité modale sur les axes de liaison et les voies de desserte inter-quartiers : le programme prévoit la création d’un itinéraire cyclable sur les RD 375 et RD 75
     
  • accompagner l’évolution du territoire, notamment dans son développement économique : le projet permettra notamment un accès plus direct sans passer par le centre de l’agglomération aux sites Poléco et Europescaut ainsi qu’au port de Saint-Saulve.
     
  • améliorer le cadre de vie des habitants des communes traversées et alentours : le report de trafic permettra une diminution des nuisances sonores et atmosphériques ainsi qu’une amélioration de la sécurité pour les riverains des axes existants. Une attention sera portée à l’intégration paysagère du projet.
     
  • intégrer et valoriser les milieux naturels et physiques : au-delà de la simple préservation des milieux naturels, le projet doit être un facteur de valorisation des espaces traversés, d’amélioration de la qualité des milieux et leur connectivité et, enfin, garantir leur pérennité sur le long terme.

 

À ce titre, il comporte un important volet environnemental destiné à enrichir la biodiversité locale, préserver les milieux humides et aménager des espaces de promenade et de découverte de la nature.

Plan de présentation générale du projet (cliquer sur l'image pour l'agrandir) 

 

Les travaux

De septembre 2016 à février 2017 : réalisation d'un carrefour giratoire et des voies de raccordement à la zone d’activités Poléco et à la rue des Déportés, sur la commune de Bruay-sur-l’Escaut.

Depuis juillet 2017 et pour une durée de 2 ans : construction de l’échangeur dénivelé à Saint-Saulve

Cette phase consiste à construire l’échangeur de raccordement du contournement avec les RD75 et 935. Ce type d’aménagement a été choisi afin de dissocier et fluidifier les échanges entre les voies principales qui se feront sur un giratoire en hauteur, et la desserte des activités économiques riveraines par la rue de l’Europe.

Depuis mars 2018 et pour une durée de 18 mois : construction de la Trémie interceptant la rue Jean Jaurès à Bruay-sur-l'Escaut.

Ils consistent notamment en la construction d'une trémie en parois moulées qui permettra au contournement Nord de passer sous
l'avenue Jean Jaurès et de la construction d'un ouvrage d'art (pont) afin de rétablir la circulation sur la rue Jean Jaurès. 

Une partie des travaux nécessitera la modification des conditions de circulation sur l'avenue Jean Jaurès à compter du 19 juin et jusqu'en novembre 2018 :

  • Avenue Jean Jaurès dans le sens Escautpont vers Valenciennes : coupure de la circulation au niveau de la zone de travaux (numéros 68 à 74 rue Jean Jaurès)
  • Avenue Jean Jaurès dans le sens Valenciennes vers Escautpont : maintien de la circulation excepté du 2 au 6 juillet 2018.

 

Les accès riverains, commerçants et des services de sécurité restent maintenus.

 

À venir entre 2018 et 2020 :

  • construction d'un ouvrage sur le canal de l'Escaut
  • construction de la trémie sous l'avenue Jean Jaurès à Bruay-sur-l'Escaut
  • réalisation des terrassements, de l'assainissement et de la chaussée du contournement.

 

Planning prévisionnel 

  • La section est, entre Bruay-sur-l'Escaut et Saint-Saulve sera réalisée entre 2016 et 2020
  • La section ouest entre Raismes et Bruay-sur-l'Escaut sera réalisée entre 2021 et 2024
 

Montant de l'opération

109 millions d’euros TTC dont 15,4 millions d’euros HT financés par la CAVM (Communauté d’agglomération Valenciennes Métropole) et 93,6 millions d’euros par le Département du Nord.

Mise en place de clauses d'insertion 

Les entreprises chargées de la réalisation du chantier se sont engagées à employer des personnes éloignées de l'emploi et inscrites dans un parcours d'insertion pour l'ensemble de l'opération.

 

  Les clauses sociales sont financées par le FSE